Tous les poèmes
Thème : Inclassables


Méduses
Natalie CLIFFORD BARNEY

y


Dans la forêt de mort, sans saisons, sans feuillages,
– Où la sève des pins, de leurs troncs mutilés,
Coule en lente agonie – il est un exilé
De la vie, attendant de vains appareillages.

Il regarde la vague apporter sur la plage
Les masques transparents, aux traits annihilés,
Des méduses. – Semblable aux ruines de Philae,
À ces visages d’eau s’oppose son visage.

Masques faits et défaits du mouvement des flots,
La mer toujours les roule à même ses sanglots,
Des soleils de minuit jusqu’à l’aube des lunes.

Les immolés ont tous la face de Jésus,
Qui, des sables passifs, rejetés par le flux,
Comptent le temps sans fin au sablier des dunes.

 

© Natalie CLIFFORD BARNEY

 

Natalie CLIFFORD-BARNEY

Natalie Clifford Barney
(1876-1972)
Femme de lettres américaine, une des dernières salonnières parisienne, Natalie Clifford Barney était fascinée par les poésies de Sappho et ouvertement lesbienne, elle a cherché à faire de son salon littéraire une école de femmes qui réponde à une Académie Française strictement masculine. Pendant plus de soixante ans, son salon a revivifié un monde littéraire et féminin. Par son indépendance d'esprit, sa liberté de mœurs, sa séduction, son goût pour les choses de l'esprit, sa fortune personnelle, elle a su donner dans le Paris de la Belle Epoque et de l'Entre deux guerre, un retentissement international de la cause féminine.
→ Sa biographie sur Wikipédia

→ Du même auteur
L'amazone

Votre poème ici
Envie de rejoindre l'anthologie virtuelle permanente ? N'hésitez pas à m'envoyer vos textes avec une mini biographie (facultatif mais conseillé !).
Voir les détails ici.
Courriel : poetika17(arobase)gmail.com
_________
Le Monde de Poetika
Revue de poésie en ligne
N° ISSN : 2802-1797