OrigineS du concours

Le concours Poetika, à l'origine modeste et sans prétention, n'avait pour ambition que d'encourager les jeunes auteurs (et les moins jeunes !) à faire découvrir leurs oeuvres. Mais il s'avère qu'au fil du temps il attire de plus en plus d'auteurs de textes souvent de grande qualité, dont certains ont fait l'objet de publications.
Le concours est accessible à tous. Il n'a pas la vocation première de représenter la poésie francophone mais de mettre en avant des poètes amateurs, inconnus ou méconnus, édités ou en phase de l'être. "Monsieur ou Madame Tout Le Monde" a le droit de taquiner la Muse et de se faire plaisir en participant à des concours de toutes sortes. Les plus grands poètes de ce monde : Paul Eluard, Francis Carco, Guillaume Apollinaire, Pablo Neruda, René-Guy Cadou, Raymond Queneau, Jacques Prévert, pour ne citer qu'eux, qui ont été décriés voire incompris en leur temps, ont postulé à leur manière pour l'éternité de leurs oeuvres.

La poésie est un monde de sensibilité, d'imagination, d'émotions vives qui permet des conceptions hardies et originales. Bref de par sa définition, c'est un art littéraire jouant sur les sons, les rythmes et les images.

Il est bon de rappeler que c'est un concours de poésie francophone sans thème ni genre imposés. Pour information, les critères de notation visent principalement l'originalité du poème, l'harmonie des rimes et la musicalité du texte. Nous prenons également en compte la richesse du vocabulaire, la compréhension générale (on peut écrire un poème parfaitement versifié mais totalement incompréhensible !), et bien entendu l'orthographe.

 

D'une manière générale, fuyez la monotonie en évitant de faire rimer deux noms, deux adjectifs, deux adverbes. Les rimes faciles et banales, qu'on devine à l'avance, sont médiocres. Il faut chercher la variété, la rareté et la richesse. 

En participant à des concours de poésie (voir la page des concours de poésie), il faut absolument envoyer vos textes sans faute d'orthographe ou de grammaire, éviter autant que possible les répétitions, et que la forme poétique révèle un réel souci de création et une véritable cohérence. Alors n'oubliez pas d'utiliser le correcteur orthographique et surtout de faire relire vos textes avant de les envoyer.