p

→ Votre recueil ici

Votre recueil vient d'être publié ?
Envoyez-moi le résumé, une mini biographie ainsi que le nom de l'éditeur et la date de parution.

Le Monde de Poetika
Revue de poésie en ligne
N° ISSN : 2802-1797
Courriel : poetika17(arobase)gmail.com


p

Pascal DEPRESLE

Le temps se passe bien de nous

Pascal DEPRESLE, nous présente avec ce recueil, un singulier sablier du temps.
À bien y regarder, ce ne sont pas des grains de silice qui s’y écoulent, mais des mots.
De ces mots qui s’égrènent au fil des pages se frottent et glissent le long de la paroi de nos souvenirs.
Autant de mots que de secondes dans notre passé.
Autant de mots que de minutes dépassées.
Dans cette étrange plongée de sensations entassées.
Le temps se passe bien de nous.



p

Eliphen JEAN

Voix des îles

Anthologie de poésie contemporaine


Dirigée et présentée par Eliphen Jean, cette anthologie rassemble 65 poètes vivants. De vive voix à l'épaisseur de pierre. Des voix légères capables de papillonner sur la paume des saisons. Et des voix griffonnées en archipel de sel et d'étincelles. D'autres également capables de porter le poids du monde... Les îles filent l'écume de leurs mots pour habiller la mer. Elles sont ces artistes, ces poètes, ces Êtres debout dans la tempête... en quête de courants pour chasser la brume.
Nous sommes entre le ciel et la mer, la baie du silence et de l'indicible. Et tout a lieu ici, comme une réjouissance entre amis, un feu de plage, un feu de mots entre les pages. [Préface de l'éditeur]


Editeur : Editions des Iles - Haïti - Septembre 2021
→ Lien pour commander l'ouvrage
→ Page Facebook de l'éditeur


p

Pascal DEPRESLE

Bleu urgences

Textes photographiques impudiques écrits pendant le confinement en raison du COVID qui parlent de l'urgence de vivre, de mourir, d'aimer et d'être. Une sortie sans masque ni filtre dans le monde bleu des urgences de nuit.



p

Jean DIHARSCE

A coeur ouvert

À cœur ouvert est le poème simple de la vie d’un homme.
Celle d’une enfance pauvre des années cinquante.
Celle d’une vie, avec ses joies, ses deuils, ses arrachements. D’une fidélité à soi, à ses enfants, à une indicible, indéfectible passion pour la liberté. Le doux et le beau.
Celle d’un cœur ouvert en deux par une opération décisive qui remet tous les choix au creux de l’essentiel.
Celle, enfin, de l’ouverture au monde avec ses tragédies et ses injustices ; celle d’un engagement constant aux côtés de « ses frères humains »…
Recueil pour dire merci à toutes celles qui ont permis à ce cœur et à cette vie, de continuer à battre et à s’écouler. Comme des mots.



p

Gilles ABADIE

Scènes de vie

De sa plume où suinte son talent si particulier, Gilles Abadie a mis en valeur des scènes de vie que chacun d'entre nous est à même de rencontrer.
Des moments déchirants qui font larmoyer l'oeil du lecteur grâce à des textes forts où l'émotion est plus que palpable. Exceptionnellement, un petit résumé de chaque poème est repris au début de ce recueil afin de vous laisser un avant-goût de ce qui vous attend.
Sensations garanties...



p

Sens unique et putain d'voix

J’ai fait de mon mieux, en évitant les pires...
J’écris ce que je veux, sans ne rien m’interdire...
Alors oui, c’est bourré d’ signes et d’symboles,
Qui n’en sont peut-être pas toujours ou qui m’affolent.
Et oui, cette putain d’ vie n’a parfois aucun sens, à moi de lui montrer la voie (ou voix) !
Je lui en ai déjà trouvé un (de sens) : ce livre. L’aboutissement d’une rencontre et de deux univers qui se sont percutés un jour sur la toile. #Marie/Mag Vs #Art Ground/Fred. J’ai libéré mes mots, il a capturé les émotions. Connexion, fusion, conclusion : une éclosion (radieuse) ! Un énorme merci à Armonie pour sa contribution à nos idées de folie...

Une savante composition de textes singuliers au langage expressif et imagé et des photos intimes à l’esthétique corporelle et littéraire. Du « bouquiner » en considérant et du « considérer » en bouquinant.



p

Parme CERISET

Femme d'eau et d'étoiles

Dans ce nouveau recueil, Parme Ceriset se fait sirène rescapée du néant, femme d’eau et d’étoiles, et offre au lecteur son chant charnel, scintillant de vie et de féminité.

Extrait
N’être plus que le chant de l’eau et des rivières
et les plumes d’oiseau qui voguent dans le vent
et le parfum des fruits qui distille l’Éden,
n’être plus que le souffle qui berce les herbes
et le soleil enfin qui luit dans ton regard
et la saveur de l’aube cueillie sur tes lèvres…
Être là, lumineuse, immortelle éphémère.


Parme Ceriset est l’auteure de plusieurs recueils de poésie (N’oublie jamais la saveur de l’aube, le Souffle de l’âme sauvage,  l’Amazone Terre), ainsi que d’un roman autobiographique, le Serment de l’espoir. Elle a publié dans des revues et anthologies de poésie comme 147, Le Capital des Mots, Lichen, Francopolis, l’Ardent Pays, Ressac, les anthologies Poètes en roue libre, Voix de femmes  (Plimay 2021), Kaléidoscopie (éditions du Rouge-queue), les numéros 88 et 90 de Traction Brabant, les revues Bleu d’encre, Cabaret, Traversées. Elle est rédactrice à la Cause littéraire depuis novembre 2019. Elle a exercé en tant que médecin hospitalier puis a été sauvée par une greffe des poumons après avoir passé quatre ans sous oxygène. [Note de l'éditeur]



p

André GUÉGAN

Ar mor ever mor
Les abîmes célestes

Cet ouvrage est le cinquième du cycle « Les abîmes célestes » consacré à la vision de l’auteur sur le monde dans la trilogie des variantes élémentaires que sont le ciel, la terre et la mer (et les humains précaires qui en sont les
occupants de passage).


Né sur la côte du Trégor battue par la mer et le vent, **André Guégan** mène une carrière dans la presse quotidienne à Paris où il suit la vie artistique dont il rend compte dans diverses publications, revues et journaux dont « Ouest-France » auquel il appartient mais aussi dans diverses revues. Il noue des amitiés fertiles dans les milieux des peintres, sculpteurs, poètes… Il commence à dessiner dès ses neuf ans lors d’une longue maladie, puis rapidement, peint, sculpte, travaille la mosaïque, le plâtre, la terre. Il
accumule une œuvre dense qu’il montre peu et hors du circuit marchand. Il vit et travaille aujourd’hui en Bretagne à Quimper.



p

Jean-Charles PAILLET

Que la Provence demeure

Jean-Charles Paillet est animé par l’instant présent et les belles valeurs qui élèvent le coeur et l’âme... Sa poésie se retrouve dans ses dessins, ses photographies et ses chansons. Sa rencontre avec Yves Broussard* est un tournant dans sa vie de poète. Il a publié plusieurs recueils et participé à des collectifs de poésie.
* Yves Broussard est un poète méditerranéen.



p

David TOUGERON

L'esprit « pandémie »

Une année, cela peut paraître court, mais terriblement long lorsque le hasard vient nous obliger à nous enfermer pour nous protéger d’un virus mortel.

Les idées les plus folles passent par notre tête dans ces instants, isolés. Le temps est propice à la réflexion, à l’échafaudage de mille plans que nous ne suivrons pas.

Ce premier trimestre 2021 retrace ces idées du changement profond que nous devons amorcer avec, en fil rouge, ce qui caractérise les humains dans ce qu’ils peuvent avoir de meilleur et de pire, car il faut bien l’avouer et se regarder en face, le futur dépend aussi de nous et de nos actes quotidiens.

Il y a fort à parier que nous surmonterons cette épreuve, mais cette dernière doit nous montrer le chemin pour nous permettre de profiter pleinement de nos libertés.


David Tougeron est né au Creusot en 1973, il a grandi à Toulon-sur-Arroux, commune située au centre-ouest de la Saône-et-Loire. Il poursuit des études en Dordogne puis à Toulouse avant de retrouver sa terre natale pour vivre près de Chalon-sur-Saône. Conseiller clientèle, il rédige des poèmes qui lui valent notamment, en 1986, le 2e prix du concours Carcot, organisé par la prestigieuse Société des poètes et artistes de France. Guitariste autodidacte, il recherche l’union parfaite entre la sonorité de l’instrument et la musicalité des mots. Arconce éditions lui fait confiance en 2013 pour son premier recueil, Ligne de vie. Edilivre lui donne sa chance en 2018 avec Deux. La période que nous traversons lui inspire enfin les quelques vers de ce troisième recueil.

Editeur : EDILIVRE - 23/09/2021
→ Lien pour commander l'ouvrage
→ Sa page Facebook

Poème sur le site :
→ La belle fin

p

Patrice PERRON

Onn zeu oueb eugaine,
le livre


Ce collectif reprend les textes de 24 auteurs, écrits pendant le (premier) confinement. Illustrations de Serge Kergoat.

D'origine bretonne, Patrice Perron publie des poèmes, des courts récits, des nouvelles brèves et des notes de lecture dans des revues littéraires. Il lit ses textes en public, accompagné par des musiciens. Il participe également à des expositions en mêlant ses mots à des photos d'artistes. Son recueil, Les soubresauts de la planète, a remporté le Prix Jean-Claude Touzeil en 2020.


Editions Sauvages
Collection Askell - 2021

Pierre DUCOURET

Désirs d'aurore et d'infini

Premier recueil de cet auteur dont les pages invitent le lecteur à explorer l'univers du poète, un univers sans frontière, sans limite de temps, entre Terre et Espace. S'il utilise souvent le vers libre, il n'en laisse pas moins parfois une versification plus classique rythmer son inspiration.

Biologiste, enseignant-chercheur des universités de Poitiers et Caen, Pierre Ducouret a commencé à écrire quelques années après sa retraite.

Editeur : France Libris - 2021

p

Laurent AYÇAGUER

Les Quatre Saisons

Il y a des saisons pour tout.

Pour aimer. L’autre, l’enfant, le parent, l’amant. Pour donner et se donner.

Pour pleurer. Le disparu. Celui ou celle parti trop tôt ou à notre insu. L’absence omniprésente.

Pour lutter. Contre. Contre l’inhumanité, le pouvoir de l’argent. L’idéologie.

Pour créer. S’amuser. Se faire plaisir. De ses mains, de son âme, sur le papier, sur la toile ou en musique.

Je vous embarque ici dans ces quatre saisons qui font nos quotidiens.

Le tout en rimes, en rires et en mélodies.

Bonne lecture de ce douzième tome de mes aventures littéraires.



p

Christophe CONDELLO

Après la cendre

Grenoblois d'origine, Christophe Condello vit à Laval au Québec. Il exploré dans ses livres précédents des thèmes comme l’amour, le sens de l’existence et nos multiples questionnements quant à la présence de Dieu.

Dans ce recueil, une voix et un horizon se lèvent. Les mots, à la fois légers et contemplatifs, jettent ici un regard plein de sens et de sensualité, au plus près de la cendre de nos vies. Les poèmes étincellent, témoins et complices, dans l’aurore qui jaillit chaque fois comme un jour initial.


p

Pierre TURCOTTE

Calme brûlant

Pierre Turcotte nous livre sa vision du monde de manière ludique et poétique. Un voyage en poésie à travers ce calme brûlant qui l'habite. Dans sa démarche poétique, l'auteur cherche à identifier la trajectoire humaine dans l'univers des choses ordinaires et quotidiennes, ainsi que les sensations qui font de l'homme un être perméable et créatif.

Ecrivain, poète et éditeur, Pierre Turcotte est né au Canada et vit à Málaga depuis 2016. Fondateur de la maison d'édition digitale et multilingue Pierre Turcotte Éditeur. Il a publié des poèmes, nouvelles, essais et articles dans des revues et anthologies canadiennes, françaises, belges, espagnoles, argentines, péruviennes, mexicaines et américaines.

Editeur : Pierre Turcotte, Montréal
Collection Magma Poésie - 2021
→ En savoir plus sur l'auteur

p

Christian SATGÉ

Petites fables affables

Des villages du coin


Non sans plaisir le rimeur solidaire, homme d’un peu d’humour et de beaucoup d’humeur, qu’il a aussi mauvaise que sa vue, revient à la charge, au pas du même nom. Voici donc une deuxième livraison de nouvelles rimées à la rurale urbanité. Ce tueur à pages reprend donc humblement ici, mais pas en fumiste, c’est là son moindre défaut, le flambeau moins fumeux que fumant des fameux fabulistes d’antan. Et qu’importe si cela ne laisse guère de traces de marcher d’un pied modeste sur ces pas-là en troussant l’anecdote plutôt que le cotillon ou en filant, tel un fin limier, la métaphore en lieu et place d’un mauvais coton… Vers après vers, cet asthmatique qui ne manque pas d’air à force de le pomper aux autres, entend encore témoigner, en toute partialité, du monde comme il va, vu non par quelque censeur sangsue mais par un penseur pansu, égratignant plus que dénonçant. Ah, quel délice de se vautrer, sans complexe ni vergogne, sur la folle paille de nos inavoués penchants, ceux qui nous feront à coup sûr tomber sous la poutre de nos petitesses aussi peu sages que passagères ! Parce que, pour un conteur éclectique, la fable illumine la nuit de nos jours comme le songe le sommeil le plus lourd, celles qui se cachent ici n’ont que l’ambition de faire cogiter un instant et la prétention de distraire longtemps…

Professeur se refusant à être un donneur de leçons, Christian Satgé est persuadé que la fable est d’aujourd’hui comme de toujours. Ce facteur de cours ne sachant faire court, le prouve en prenant à rebrousse-plume le monde qu’il arpente, quelques vers à la main, colorant au verbe d’antan un univers où l’humaine animalité n’est pas sans rapport avec la bestiale humanité de nos sociétés trouvant pourtant archaïques ces apologues.


Editeur : 5 Sens Editions - 19/03/2021
→ Blog poétique de l'auteur

Christophe CONDELLO

Entre l'être et l'oubli

Grenoblois d'origine, Christophe Condello vit à Laval au Québec. Il a exploré dans ses livres précédents des thèmes comme l'amour, le sens de l'existence et nos multiples questionnements quant à la présence de Dieu. Entre l’être et l’oubli porte le murmure de nos blancheurs et suggère délicatement de se rendre enfin à la clarté. Ce recueil de poèmes, brefs et polysémiques, quête identitaire de l'autre et de nous, s'inspire de la beauté. Dire avec les mots le sentiment de découvrir un univers qui du nôtre conserve l'esprit de la nature tout en nous projetant vers l'intérieur. Le livre s'ouvre ici sans jamais se refermer. Les pages évoluent avec nous, une transformation redoutée mais aussi espérée. Une écriture pleine de nordicité, qui questionne, si proche et qui pourtant nous porte au loin. [Note de l'éditeur]

Editeur : Pierre Turcotte, Montréal - 2021
→ Blog poétique de l'auteur

p

Stéphane AMIOT

La nuit m'a soufflé sa lumière

Deuxième volet des écrits de la pénombre, La nuit m’a soufflé sa lumière poursuit, après Bris épars, le dialogue du fruit et de l’arbre, dans une écriture du copeau.
Quand il faut mâcher le pain du deuil et porter outre les yeux enclos de cimetières.
« Ce récit poétique est l’épopée d’une vie humaine où fulgure l’épopée d’autres vies. »
Extrait de la préface de Marie-José Aubrière.

Charentais d’adoption, tourné vers l’Atlantique et attiré par les montagnes, Stéphane Amiot vit en Midi-Pyrénées. Pétrisseur de mots, il aime aussi croquer et peindre. Il est le fils de Jean Amiot, cheminot, fils de cheminot, autodidacte nourri par les livres, dont il n’oublie pas la voix d’humaniste, épris de hauteurs et de justice.

Editeur : Unicité - juin 2021

p

Abdellatif LAÂBI

Ce que poète désire

Abdellatif Laâbi, grande voix de la poésie, propose aux jeunes lecteurs un bouquet généreux de poèmes qu’il a choisis dans le vaste jardin de son œuvre. On y lit son profond désir de partager tendresse et humanité, de bousculer le monde, de placer au-dessus de tous les autres drapeaux, ceux de ­la poésie et de la liberté.

Editeur : Rue du Monde - mars 2021

p

Adria d'ORANCES

Aux caresses d'Himéros


Avec ce recueil de poésies, Adria d'Orances livre ici, de sa plume audacieuse et épicurienne, cinquante-huit textes érotiques tout à la fois empreints de sensualité et d'impudeur. L'oeuvre, qui s'adresse aussi bien aux hommes qu'aux femmes, est à réserver à un public adulte averti et tolérant chacun y puisant les vécus, les interdits et les fantasmes qu'il s'accorde, même -et surtout- secrètement. Les textes sont, pour partie, agrémentés de photographies ou de dessins érotiques.

Editeur : Adria d'Orances - 10/10/2019

p

Stephen BLANCHARD

Effleuressences

Stephen Blanchard a été inspiré par 40 poèmes du recueil "Les Fleurs du Mal" de Charles Baudelaire dont il a gardé les mêmes titres. Ce recueil de poésie classique a été écrit entre 2010 et 2020, un défi de longue haleine pour un auteur beaucoup plus à l'aise en poésie libre.

Stephen Blanchard est président de l'Association Les Poètes de l'Amitié. Vous pouvez vous procurer ce recueil sur souscription (10 €) : Stephen Blanchard, 19 allée du Mâconnais - 21000 DIJON.

Editeur : France Libris - mars 2021

Pascal FOUQUET

Le tarot à travers les âges

L'histoire du Tarot est une propriété intellectuelle collective colportée à travers les siècles. Tour à tour, jeu d'éducation des cours princières sous la renaissance italienne, il devint, peu à peu, jeu ludique ou d'argent pour les moins fortunés. Ce n'est qu'à la fin du XVIIIe siècle que le Tarot est utilisé en véritable outil divinatoire dont descend le Tarot le plus populaire aujourd'hui : le Tarot dit de Marseille.
Il m'a toujours paru curieux que ceux qui utilisent le Tarot, à des fins divinatoires, voire à l'enseigner, n'aient que peu ou prou de connaissances sur ce qui fait que le Tarot d'aujourd'hui est ce qu'il est.
Ce livre s'inscrit dans cette utilité.

Pascal Fouquet a publié plusieurs recueils de poésie dont un ouvrage sur la Poésie des arcanes du tarot divinatoire.

Editeur : TheBookEdition.com - 2021

Christian SATGÉ

Petites fables affables


Pourquoi, nous direz-vous, alors que de Grands Anciens se sont illustrés à produire d’inoubliables fables s’engager dans cette voie apparemment sans issue ? D’abord, parce que « rien n’est plus ridicule que de vouloir interdire un genre du moment où il a produit des chefs-d’œuvre. On a fait des poèmes après Homère, des tableaux après Raphaël, et nous ne sommes pas fâchés que l’on fasse des comédies et des tragédies après Molière et Racine. Sans sortir de l’apologue, nous sommes bien forcés de convenir qu’on a fait des fables charmantes depuis La Fontaine, et que plusieurs fables de La Fontaine ne sont pas dignes de lui » comme l’écrivait François-Benoît Hoffman (Fables russes). Ensuite car cette littérature, hélas tombée en désuétude ou dans le cartable de nos chers bambins, a toujours été des plus prisées. Esprit faible ou forte tête, qui n’aime voir ici les petits travers de son prochain ou entrevoir là les gros défauts de ses proches dans des récits moins édifiants que clairvoyants, plus plaisants que méchants ? Critiques bon enfant produites par de sales gosses, ces contes courants, souvent animaliers mais jamais bêtes, patinés par une langue vieillie, riche de mots d’hier et parfois de la veille, ne sont ni infantiles ni puérils. Ils composent, « une ample comédie à cent actes divers / Et dont la scène est l’univers » (Jean de La Fontaine, Le bûcheron et Mercure) car sous la métaphore perce l’éternel et point l’universel.

Quinqua’ quinteux d’un quintal ayant vu le jour dans la ville rose, Christian Satgé, moins écrivain qu’écrivant, est un rimeur solidaire aimant ces brèves de conteur nommées apologues, pas toujours poétiquement corrects. Plus humeuriste qu’humoriste, après avoir roulé sa bosse plus que carrosse, ce drôle de professeur d’histoire(s) vit en famille depuis plus de vingt ans dans les Pyrénées dont il aime à photographier la faune et la flore.

Editeur : 5 Sens Editions - 05/12/2019

p

Gilles ABADIE

Evasion poétique

À l’heure d’un nouveau confinement dans un monde qui marche sur la tête, l’évasion est devenu un élément précieux, parce que rare !
La lecture fait encore partie de ces moments de liberté où une attestation dérogatoire n’est pas obligatoire.
Je vous invite donc, à sillonner les chemins de mes mots poétiques, pour vous aérer cet esprit que certains vous embrument.



p

Fabrizio DI CARMINE

Dix mots pour un poème

J'ai écrit. Beaucoup. Presque tous les jours à partir de janvier 2019. Sans but précis. Dans une sorte de soif, d’urgence, de nécessité vitale. Et, dans le même temps, je me suis lancé, avec enthousiasme dans la diffusion de poèmes sur Facebook. Pour lancer ma page, j'ai créé un jeu : « Dix mots pour un poème ». Des proches et quelques inconnus, m'ont laissé dix mots de leur choix et, à partir de là, en gardant l'ordre dans lequel ils m'avaient été confiés, j'ai composé une poésie. 

Né en Italie en 1969, de père italien et de mère française, Fabrizio Di Carmine découvre la poésie avec son grand-père maternel, passionné de livres et d’art. Sans en comprendre réellement le sens, il sera totalement bercé par la lecture de poèmes de Victor Hugo.
À 20 ans, il se tourne vers l’écriture de poèmes et rédige un premier recueil rassemblant aussi des contes philosophiques.

Ce n’est que bien plus tard, en 2018 et à 49 ans, qu’il revient vers cette passion et s’y consacre totalement.

Autoédition - Novembre 2020
→ Page Facebook de l'auteur

p

Edmond ALLAIN

Echos d'un monde malade

Au-delà de la peur jusqu'à la liberté


Un recueil de poèmes et de chansons sur de multiples thèmes : la liberté et comment la rechercher ou la défendre, l'amour, l'amitié, la bienveillance, l'humanité, la préservation de notre environnement... un chemin vers une philosophie du quotidien !

Ayant failli perdre la vie en 2017, Edmond Allain a été hospitalisé pendant sept mois. Le dévouement, les attentions, l'incroyable bienveillance et pourtant la grande pudeur et l'humilité du personnel des services qui l'ont pris en charge, soulagé, soigné et enfin guéri ont changé à tout jamais sa perception de l'humain. Il ne se prétend ni un artiste ni un poète, juste un homme libre bien que profondément peiné par les événements qui bouleversent nos vies en ce moment.

Autoédition - 2020
→ Sa page Facebook

Fabrizio DI CARMINE

Sous la flamme

Le Phare

Je vais accrocher mon cœur,
Mettre ma peine en bandoulière,
Remonter mes chaussettes,
Enterrer ma souffrance,
Relever mes manches,
Sortir mon épuisette.

 Courir sur le sable,
Invectiver les nuages,
Dessiner sur l’écume,
Tourner la page,
Explorer Saturne,
Dire Je t’aime,
Et, si tu es encore là,
Je te confierai ma peine,
Et mes plus grandes joies !

Né en Italie en 1969, de père italien et de mère française, Fabrizio Di Carmine découvre la poésie avec son grand-père maternel, passionné de livres et d’art. Sans en comprendre réellement le sens, il sera totalement bercé par la lecture de poèmes de Victor Hugo.
À 20 ans, il se tourne vers l’écriture de poèmes et rédige un premier recueil rassemblant aussi des contes philosophiques.

Ce n’est que bien plus tard, en 2018 et à 49 ans, qu’il revient vers cette passion et s’y consacre totalement.
Il prépare actuellement la sortie d’un nouveau recueil.


Editeur : Sydney Laurent - 2020
→ Page Facebook de l'auteur

p

Thierry CABOT

La blessure des mots

4ème édition


« La Blessure des Mots » est le fruit d’un travail de longue haleine entrepris de 1978 à nos jours, un travail au cours duquel il s’est efforcé de concilier les pouvoirs de l’image et la densité de l’expression, la science du rythme et les ondoiements de la musique. Dans une veine souvent lyrique, Thierry Cabot a voulu explorer les replis de l’âme humaine, qu’il s’agisse de foi, d’amour, de déréliction, de révolte, de finitude ou de célébration de la vie. Il lui a semblé, ce faisant, que la condition humaine avec ses petitesses et ses grandeurs, ses élans et ses chutes, ses errements et ses aspirations à l’infini, représentait à bien des égards une source d’inspiration privilégiée, un sujet d’étude quasi illimité. A une époque où fleurissent les genres divers, Thierry Cabot dans cette œuvre est demeuré fidèle à la prosodie classique, en cherchant sans cesse à renouveler la matière de son art. Outre des chroniques et des articles littéraires, il est également l’auteur de poèmes de forme libre et de vers rimés pour enfants.

Editeur : Accents Poétiques - 2020
→ Blog poétique de l'auteur

Jean-Joseph JULAUD

Anthologie de la poésie française


De Ronsard à Hugo, en passant par Baudelaire, Rimbaud et Mallarmé, savourez les plus beaux poèmes de l'histoire de la littérature française illustrés !L'amour, la tendresse, le désir, la passion, l'émotion, l'humour, la mélancolie, la nostalgie... Tout cela vous attend au fil des pages de ce livre. Vous allez croiser des poètes, des plus anciens aux plus récents, de Marie de France à Cadou, en passant par Ronsard, La Fontaine, Hugo, Baudelaire, Verlaine, Rimbaud, et tant d'autres. Redécouvrez ainsi les plus beaux poèmes de la langue française, accompagnés des illustrations de Pierre Fouillet, pleines de finesse et d'élégance.

Editeur : First - 05/03/2020

Frédéric-Jacques TEMPLE

La chasse infinie et autres poèmes


Disparu en 1920, Frédéric Jacques Temple, est né en 1921 à Montpellier. Il est sûrement un des poètes les plus atypiques du siècle qu'il a traversé, indifférent aux modes et avant-gardes successives, gardant obstinément le cap, dans le sillage d'un Cendrars dont il fut proche, d'une poésie de l'ouvert, de la traversée des lieux et des espaces. Et si beaucoup de ses poèmes sont dédiés à quelque ami, poète ou peintre, ce n'est sûrement pas pour faire apparaître un réseau de relations mondaines, c'est parce que le principe même de sa poésie relève de la rencontre, que la poésie se justifie comme occasion du lien fraternel, comme une conversation continue et le déni de toute clôture dans sa propre singularité. Ami d'Edmond Charlot, d'Henri Miller, de Lawrence Durrell, de Joseph Delteil, de Pichette ou de Gaston Miron, combattant engagé en 1943 dans la campagne d'Italie, journaliste, homme de radio, voyageur impénitent sur terre et sur mer, de San Francisco à Saint Pétersbourg, de Dublin au désert du Néguev, Temple nourrit son œuvre d'une vie qui est étreinte insatiable du monde.

Editeur : Gallimard - 09/01/2020

p

Andrée CHEDID

Textes pour un poème
suivi de Poèmes pour un texte (1949-1991)


Depuis la mort d'Andrée Chedid en 2011, sa poésie ne cesse de s'affirmer comme une des plus fortes et des plus originales de la deuxième moitié du XXe siècle. Témoin le succès qui ne se dément pas de Rythmes, le premier volume de la poétesse publié en Poésie/Gallimard. Si ce recueil de la fin de sa vie est assurément une franche réussite, il était nécessaire, pour rendre justice à l'importance de son apport, d'inscrire à notre catalogue les deux titres qui constituent le sommet de son oeuvre poétique : Textes pour un poème et Poèmes pour un texte. Ces deux volumes qui rassemblent des recueils parus entre 1949 et 1991 concentrent l'essentiel des thèmes qui font la singularité de sa parole, l'éloge de la vie invincible sur fond d'une lucidité sans compromis quant au tragique de la condition humaine, l'éloge de l'autre et de l'ouvert, la récusation obstinée de tout ce qui clôt et limite le pas et le regard. Ils montrent aussi la constance de son art poétique fait à la fois d'élan et de concision que Matthieu Chedid, son petit-fils à qui nous avons demandé d'écrire la préface de cette publication, définit d'une belle et juste formule comme "à la fois volatile et dense". Cette parution coïncide avec le centième anniversaire de la naissance d'André Chedid.

Editeur : Gallimard - 19/03/2020

Rupi KAUR

Le soleil et ses fleurs


C'est la recette de la vie
disait ma mère
lorsqu'elle me tenait dans ses bras quand je pleurais
pense à ces fleurs que tu plantes
dans le jardin chaque année
elles vont t'apprendre
que les gens eux aussi
doivent se faner
tomber
pourrir
se redresser
pour fleurir

Editeur : Pocket - 05/03/2020

Maram al-MASRI

Métropoèmes


Ligne 5, République, Bobigny… Ligne 9, Jasmin, La Muette, Charonne… Chaque jour des millions de femmes et d’hommes se croisent dans le métro parisien, les yeux rivés à l’écran de leur téléphone mobile, pressés d’arriver à destination. Et pourtant, il y a tant à voir et tant à vivre dans ce monde souterrain. Tant de livres à déchiffrer sur les visages que l’on côtoie. Tant de scènes à filmer avec la caméra de l’empathie. Tant de jeunes et de vieux, de malades et de bien-portants, de riches et de pauvres « emportés dans le même voyage ». Il fallait un regard de poète pour mettre au jour l’inépuisable richesse de ces transports en commun. Ce regard, c’est une femme venue de Syrie qui nous l’offre, dans ces « métropoèmes » écrits directement en français. La poésie aussi est un service public.

Editeur : Bruno Doucey - 05/03/2020

Alicia GALIENNE

L'autre moitié du songe m'appartient


« La mort, l'amour, la vie, telle aurait pu être la devise de celle qui adorait la poésie d'Éluard. D'autant que la mort, contrairement à la plupart des poètes qui ne font que l'effleurer, Alicia Gallienne l'a tutoyée en son adolescence, jusqu'à l'affronter l'année de ses vingt ans, au petit matin du 24 décembre 1990. Ses poèmes sont ceux d'une irradiante jeune fille de dix-sept, dix-huit et dix-neuf ans, d'une jeune femme secrète qui aura vécu intensément un destin de comète. Pareil à ces étoiles qui brûlent à des années-lumière, et dont il nous reste le mystérieux souvenir, voici l'écho bouleversant de ses vives ténèbres et de ses fulgurances. » Sophie Nauleau.

Editeur : Gallimard - 06/02/2020

Claire DELAPLUME

Rimes coquines
taquinent l'intime !


Rimes coquines taquinent l’intime pour inspirer la femme à mieux savourer sa flamme pour son homme qui la somme d’être aimé et désiré. Pour que la distance s’efface avec élégance, se placent les mots doux qui amadouent et guident la tendresse vers plus de délicatesse.
Le partage des sentiments ? Un voyage pour les aimants aux paysages fascinants qui chemine avec les désirs, illumine les plaisirs pour assoir sûrement dans l’histoire, les bons moments.
De la quête à la requête, de la rencontre interrogative excitée à la naissance démonstrative exploitée jusqu’au temps de la remise en question car, le temps, ne doit pas renier la passion, quelques sexto, plus ou moins chauds, dépassent tous les maux, enlacent votre Roméo.

Editeur : Les Editions du Net - 16/01/2020

Bernard CHAMBAZ

Et


Né en 1949, Bernard Chambaz est l’auteur de romans, d’essais, de dérives biographiques ou sportives. De son propre aveu, la poésie reste plus que jamais le « noyau dur » de son œuvre.

Editeur : Flammarion - 15/01/2020

Yuna JEAN-FAURE

Au gré du vent


Vie et oeuvre de Gaston Fauré

Au gré du vent rassemble les écrits inédits de Gaston Fauré (1882-1949), poète, traducteur et parodiste s'inscrivant dans la lignée des poètes romantiques tels que Victor Hugo, William Wordsworth et Alfred Tennyson auxquels il vouait une profonde admiration. Gaston Fauré était également un fin mélomane, fervent admirateur du compositeur et violoniste Eugène Ysaÿe. Sa fille, Yuna Jean-Fauré, ponctue ses écrits d'éléments biographiques et historiques qui rendent l'ouvrage captivant et émouvant. Les paroles s'envolent, les écrits restent, ceux d'un homme discret parmi les hommes dont on savoure aujourd'hui, grâce à cet ouvrage, la profondeur d'âme et le talent.

Editeur : Vagamundo - 14/01/2020

Anna GREKI

Juste au-dessus du silence

Cette première réédition présente des poèmes choisis parmi les deux recueils de poésie de la poétesse algérienne d’expression française Anna Gréki (1931-1966) publiés respectivement en 1962 et 1966, Algérie, capitale Alger et Temps Forts – les poèmes sont présentés avec leur traduction en arabe par la poétesse algéroise Lamis Saidi – accompagnés d’une série de ses articles politiques et d’écrits sur l'art publiés dans la presse entre 1962 et 1966. Militante du Parti communiste algérien, Anna Gréki fut arrêtée et internée en 1957, avant d’être expulsée d’Algérie.

Editeur : Terrasses Editions - 13/01/2020

Emmanuel LAUGIER

Chant tacite


"Chant tacite" est un journal en poèmes, élaboré à partir de l'ordre des jours et de leur succession sur toute l'étendue d'une année civile. Les expériences sensibles, issues de la traversée de lieux, de saisons, de voyages, y sont tissées dans une durée spécifique, sans hiérarchie aucune. Le livre, intense, varie ses approches et ses matériaux : micro-récits, lectures, rêveries et rêves d'écriture, réflexions et divagations sur la photographie, le cinéma, la peinture, sur l'Histoire. Le regard porté sur l'art, ainsi que sur les choses les plus ordinaires (impressions, descriptions, constats), y constitue le "sentiment de l'existence".

Editeur : Nous Editions - 10/01/2020

Claire AUDHUY

L'hiver dure 90 jours

Chaque mort nous fait-il aimer plus encore les vivants qui restent ? Strasbourg, 11 décembre 2018. Un homme en fuite, le ciel aux hélicoptères et des corps à terre. On a tous envie, on a tous besoin, de savoir que tu n'es pas mort comme ça. C'est dans les heures, jours et semaines qui ont suivi l'attentat du 11 décembre 2018 à Strasbourg, dans lequel elle a perdu un ami, que Claire Audhuy a senti la nécessité de coucher sur le papier les épigrammes de cinq lignes qui composent ce recueil, entre poésie, journal de bord et récit.

Claire Audhuy vit à Strasbourg. Elle est auteure et metteure en scène. Ses textes documentaires ont paru aux éditions Rodéo d'âme.

Editeur : Mediapop - 08/11/2019

Pascale SENK

Un haïku chaque jour


Un poème et sa méditation pour être plus présent à la vie

Poème court de trois lignes, le haïku change le regard sur la vie. Il invite à contempler la nature, prendre conscience de l'impermanence, s'émerveiller, remercier...
Un haïku jour après jour propose de (re)découvrir cet art apaisant saison après saison. Composé par l'auteur ou d'autres haïkistes contemporains français, chaque poème est accompagné d'une courte méditation qui inspirera sa journée. Grâce à un index thématique, le lecteur vagabondera au gré des sujets qui l'occupe : gratitude, solitude, créativité, acceptation.
Une éphéméride poétique pour un éveil et un développement personnel au quotidien.

Pascale Senk est journaliste, auteure et éditrice spécialisée en psychologie. Depuis quelques années, elle compose aussi des poèmes courts. Elle est l'auteur de L'Effet haïku (Points Vivre).

Editeur : Points - 24/10/2019

Christophe TARKOS

Le petit bidon & autres textes


Les textes de Tarkos ne cessent tout ensemble de rappeler le mensonge et de le combattre, souvent avec beaucoup de drôlerie, de sens de l'absurde - on glisse d'un registre à l'autre, du comique au tragique, comme on glisse d'un son à l'autre, retenus par, et poussés dans, la viscosité de la pâte-mot. Mais l'humour est violent : le verbe n'est pas seulement corporel, il est «comme un coup de feu». Nathalie Quintane.

Christophe Tarkos (1963-2004) fait paraître ses premiers poèmes au début des années 1990 dans des revues. En une décennie, il impose la présence d'une voix singulière, l'une des plus originales de la poésie française. Depuis sa mort en 2004, à l'âge de quarante ans, son influence n'a cessé de se développer. Cette anthologie inédite rassemble ses textes et ses poèmes majeurs.

Editeur : P.o.l. - 10/10/2019

Christian BOBIN

Un bruit de balançoire


"Les livres sont des âmes, les librairies des points d'eau dans le désert du monde."

Editeur : Gallimard - 19/09/2019

Jean-Marie BARNAUD

Sous l'imperturbable clarté
Choix de poèmes 1983-2014


Jean-Marie Barnaud (né en 1937) est un poète discret, même s'il est largement reconnu dans le monde de la poésie (prix Apollinaire, prix Georges Perros, exposition rétrospective à la Bibliothèque de Charleville, chroniqueur éminent de remue. net). Il a bâti au fil des décennies, dans la proche parenté de Jaccottet et Bonnefoy, au reste très attentifs à son travail, une œuvre d'une cohérence et d'une constance rares. Riche de seize livres tous publiés à Cheyne, cette œuvre poétique, qui s'est accompagnée de romans et récits chez Gallimard et Deyrolle notamment, est toute entière vouée à formuler les arguments de la beauté subsistante au cœur des incessants démentis et des inévitables cruautés de l'existence individuelle et de l'histoire collective. On y entend d'un bout à l'autre une voix sobre, pudique, d'une bouleversante humanité dans sa retenue même et qui parle d'emblée intimement au lecteur. Le geste littéraire ici est étroitement tributaire d'une exigence éthique sans faille, comme la manifestaient un Paul Celan ou un Claude Simon, avec lequel le poète a correspondu. Le présent volume qui reprend des poèmes extraits de plusieurs des recueils majeurs de l'auteur et qui est préfacé par le poète et critique Alain Freixe, doit permettre de mieux distinguer la voix haute et singulière de Jean-Marie Barnaud dans la génération des Noël, Venaille, Bancquart ou Deguy.

Editeur : Gallimard - 19/09/2019

Jérémie PINGUET

Aimer rimer

150 poèmes pour réinventer l'amour


La présente anthologie vous invite à voyager dans l'histoire littéraire - et amoureuse - du XIVe au XXIe siècle grâce à une sélection de cent cinquante poèmes de langue française. Bonheur, souffrance, jalousie, folie, inconstance, joie, deuil, espoir : Amour et Poésie dialoguent sur tous les tons.
Préface de Jean-Michel Maulpoix

Editeur : L'Harmattan - 10/09/2019

Souad LABBIZE

Je franchis les barbelés

Mon baluchon d’exil et Berceuse pour le dieu de la guerre : les textes qui composent le livre de Souad Labbize donnent le ton d’une poésie écrite par une femme celle qui a fait le choix de l’exil pour échapper aux diktats imposés par les hommes et par la religion. Femme libre, femme livre… Qu’elle évoque ceux que nous nommons aujourd’hui migrants, exilés, réfugiés, ou raille le retour du divin dans le quotidien, l’autrice affirme son droit à l’insoumission et à la liberté. Avec des mots simples, des images concrètes, l’espace du rêve à portée de main, elle dit non au « dieu douteux » qui s’en sort « avec un casier judiciaire vierge ». Et l’on se plaît à rêver d’un monde où l’exil s’écrirait en deux mots, ex-il, tant l’avenir de l’humanité semble passer par la parole des femmes.

Editeur : Bruno Doucey
L'Harmattan - 05/09/2019

Charles BUKOWSKI

Tempête pour les morts et les vivants

"J’ai 90 mille dollars à la banque 50 balais 125 kilos sur la balance jamais réveillé au son d’une alarme et suis plus proche de Dieu que ne l’est le moineau." Une anthologie de poèmes inédits parus dans d’obscurs magazines, conservés dans des bibliothèques et collections privées...

Editeur : Au diable Vauvert - 29/08/2019

Jacques CHANUT

La vie en vrac

Il y a le monde qui nous entoure et puis la vie de tous les jours. On peut parler avec les mains, joindre le geste à la parole On peut tout dire dans un regard On peut tout simplement écrire... Chaque poème de ce recueil habille de mots des moments de vie, moches ou beaux. Une poésie de comptoir qui doit se boire à petites lampées, sans se prendre la tête. Une poésie « ras les pâquerettes » qui met des mots simples sur l’amour, la haine, les passions, la mort... Une poésie « abordable » par toutes et tous qui vivez dans ce bas monde « Il est un monde au cœur du corps Le poème lui sert de décor... » Prenez le temps de vivre, prenez le temps de lire, il sera toujours temps de mourir...

Jacques Chanut a suivi une formation d’hydrogéologue, qu’il qualifie de « sourcier moderne ». Il vit depuis 31 ans à la Réunion Son passe-temps favori, c’est jouer avec les mots...

Editeur : Spinelle - 02/08/2019

Cathy RAINCOURT

Respirations

La vie est une inspiration… Ce recueil en est la parfaite illustration. Si l'amour et l'amitié y sont très présents, on y rencontre aussi toutes ces choses qui émaillent notre quotidien et parlent à notre âme : le chant d'un oiseau, les petits plaisirs d'un après-midi d'été, un air de musique qui réconforte, le souvenir d'un être cher, une journée de fête, … Chacun peut y trouver matière à se souvenir, s'émouvoir et, parfois même, sourire.

Editeur : Nombre 7 - 01/08/2019

Laurence CARACALLA

Les 100 poèmes qu'il faut absolument connaître
Ouvrage collectif


"Ca a commencé à l'école par La Cigale et la Fourmi, et ça n'a jamais cessé. Les poètes nous accompagnent depuis l'enfance. Des années après, nous invitons toujours Mignonne à aller voir si la rose, et il n'a pas cessé de pleuvoir sur Barbara et sur Brest", écrit Etienne de Montety dans sa préface. Avec Laurence Caracalla, ils ont sélectionné les 100 poèmes qu'il faut absolument connaître. Une anthologie aussi subjective qu'indispensable. Ca commence loin avec Rutebeuf, au XIIIe siècle. Ca finit au XXe. Ronsard, La Fontaine, Lamartine, Vigny, Hugo, Baudelaire, Verlaine, Rimbaud, Péguy, Apollinaire, Eluard, Aragon, Prévert, Cocteau sont notamment au rendez-vous. Ces oeuvres nous transportent.

Editeur : Le Figaro - 30/05/2019

Sereine BERLOTTIER
Jérémy LIRON

Habiter, traces & trajets

“Habiter”, ce sont cinq textes très différents, pour explorer, par les voies du poème et de la prose, des manières d’habiter, d’investir l’espace, de le rêver, de le penser et de s’en souvenir. « Lieu favorable » trame des souvenirs, les images ténues, crépusculaires parfois, venues de l’enfance. On y devine une vieille ferme, une « maison de paille » disparue, des silhouettes enfantines. Dans « l’annonce », une quête impossible déploie ses questions, dans l’énergie d’un inventaire sans fin, celui d’un lieu où l’on pourrait vivre. Les « 144 fragments pour habiter » s’ouvrent comme une rêverie accompagnée, tissée de micro-récits, de lectures, de voix citées, traces & trajets, pour explorer ce qu’habiter engage. « Ailleurs » offre le portrait d’une maison perdue dans les arbres, en écho à l’impossible quête qui fut celle de H.D. Thoreau et « la cabane », poème qui clôt le livre, suggère l’horizon pacifié d’une forme souple, légère, amicale : la cabane où respirer, jouer avec les formes, défaire, reprendre et continuer. En écho, l’ouverture des façades et des paysages de Jérémy Liron, l’intensité de leur couleur, relance et déplace les points de vue. De césures en reprises, l’obstination du regard approfondit l’enquête. Dans l’espace du livre, habiter ne s’invente pas seul.

Editeur : Les Inaperçus - 05/06/2019

Claude DONNAY

Le Bourdonnement de la Lumière Entre les Chardons

Heures sombres de l’hiver quand la joie est perdue, il semble qu’à l’entame le recueil ne laisse place qu’à un deuil désespéré. Reste à «interroger la lumière» quand elle a cessé de briller aux yeux. Pourtant, on sait des recours, des mots, des formules: «puiser dans l’intime», «renaître dans un regard», mais un souffle manque, qu’on demande au chant. Reste que «le jour se lève sur des traces d’écriture». L’écriture demeure quoique tout s’inscrive dans le désir qu’un froid déchire. L’effort des mots, la voix éteinte semble ne plus pouvoir le soutenir. L’absence crée un vide que creuse le souvenir d’une vie pleine magnifiée par la perte. De ce tournoiement, ainsi que de désastres géologiques, se cristallisent les pépites. Le rappel se fait reflet en une évidence prismatique et jette des étincelles.

Editeur : Le Coudrier - 04/06/2019

Alfred ALEXANDRE

La ballade de Leïla Khane

"La ballade de Leïla Khane" est un grand poème ou peut-être un étrange bateau. Leïla nomme l'absence. Cette légende fait de l'amour une île qui évite aux amants la mort et la folie. C'est encore Leïla qui dit l'exil, les ports, les déserts, les océans et les villes. Le point de vue de l'auteur : "La ballade de Leïla Khane est une variation autour du mythe de Laylâ et Majnoun. Le personnage de Laylâ, comme figure de l'amour impossible, a inspiré des artistes aussi divers que les poètes Nizami, Djami, Aragon ou encore le musicien Eric Clapton. Ici, le mythe est réinterprété dans le cadre de l'imaginaire littéraire des îles d'Amérique, à travers l'écho qui relie Carthagène des Indes en Colombie à l'ancienne Carthage, l'antique ville où saint Augustin entrevit que la grâce est l'autre nom de l'amour."

Editeur : Mémoires d'encrier - 13/05/2019

Gérard BOCHOLIER

Depuis toujours le chant

Etrange titre que celui-là : ce chant qui depuis toujours se fait entendre, de qui est-il ? Qui chante, qui parle, qui se tait ? Le tutoiement du poème liminaire le laisse pressentir : " Depuis toujours ton silence / Ton souffle pourtant ne cesse / De courir parmi les prêles [...] // Depuis toujours le poème / Que ton vent écrit efface / Qu'ici veilleur je recueille " Gérard Bocholier aime considérer le poète comme un " veilleur ". C'est déjà sous le titre de Veille qu'il a publié en 2000 un recueil et c'est sous comme des " Chroniques du veilleur " qu'il publie ses notes de lecture. Le mot réapparaît dans le présent recueil : " Nous sommes de cette âme / Qui veillait sous la pierre / Et qui a tressailli / A la voix bien aimée ". Si le poète veille, c'est qu'il est entouré par la nuit, enfermé dans la pierre : et c'est parce qu'il sait que sa patience ne sera pas en vain. Il sait qu'une voix se fera entendre, qu'une parole s'élèvera. Cette voix qu'évoque ici un autre poème : " La voix plus profonde / Cachée dans un souffle / Sa courte visite / Inscrite à jamais ". Cachée toujours, en effet, cette voix : fidèle mais discrète. Secrète, même (et c'est le titre d'un recueil de 1995 : Secrète voix). Mais le poète sait la reconnaître : " Ta voix cherche en chaque épreuve / A toucher ma nuit d'un souffle / A glisser comme aux fissures / Un rayon de ta lumière. " Et, fuyant les clartés aveuglantes, son écriture sait mieux qu'aucune autre accueillir cette douce lumière.

Editeur : Arfuyen - 02/05/2019


Charlélie COUTURE

La mécanique du ciel
50 poèmes inchantables. Suivi de Le Costume ou Le Rêve américain


Histoires de mendiants à Manhattan, ou de nuits égarées, souvenirs de rencontres avec d'hypothétiques mégalomanes, confessions amoureuses surréalistes ou jeux de mots croisés... Accompagné de plusieurs dessins, ainsi que du "Soliloque au 13e étage" qui "n'existe pas" sur le tableau de bord des ascenseurs, ce recueil de textes inédits (1973-2017) est un florilège d'humeurs saugrenues, révoltées ou disjonctées, désinvoltes ou amusées, assemblées comme les rouages d'une mécanique... Griffonnés sur des carnets à spirale, copiés/ collés sur des feuilles volantes, retrouvés dans les fichiers d'anciens ordinateurs, ces "poèmes inchantables" font partie des "poèmes rock" qui électrisent depuis toujours la vie protéiforme de CharlElie Couture...

Editeur : Le Castor Astral - 14/02/2019


Bernard DEDRÉAND

Si l'humain existait
Poésies sociétales


La démesure de l'humain et sa propension à s'autodétruire sont dénoncées dans ce recueil sans fards. Nous trahissons nos amours sans vergogne et négligeons nos valeurs avec un tel mépris qu'il est difficile d'imaginer que nous puissions surmonter autant de violence. L'auteur se plaît pourtant à croire que nous pouvons encore conserver un peu de cette curiosité, qui nous vaut la musique, la littérature ou la peinture.

Editeur : Le Panthéon- 26/04/2019


Mathias ATAYI

Envolées fugaces

Mathias Atayi, rugbyman de métier le jour et poète une fois la nuit tombée, se livre à coeur ouvert dans un ouvrage à fleur de peau. Il nous dévoile, sans détour, ses pensées, ses rancoeurs, ses peines et ses sentiments sous forme de poèmes. À travers ses écrits, il nous dépeint un monde plus humain et le lecteur remarquera, dès les premières lignes, que les Envolées fugaces sont bien plus qu'un simple recueil de poésie, en effet, elles sont également un traité philosophique où l'auteur médite sur la condition humaine et ses valeurs. C'est un éloge profond au bonheur, à la tolérance et à l'amour. Il s'agit également d'un pamphlet contre l'égoïsme, la haine, le désespoir et la barbarie. Avec beaucoup de fraîcheur, le lecteur est invité à partager un moment privilégié de poésie avec l'auteur qui nous révèle une vision plus douce de la vie moderne. Très agréables à lire, les poèmes de Mathias nous emportent dans son monde plein d'émotions. "Un goût prononcé pour les mots et les belles formules, tout comme mon intérêt et ma curiosité naturelle pour autrui m'ont poussé à écrire ce bouquin." Mathias Atayi

Editeur : Euphorie Chimérique - 10/01/2019


Jean CIPHAN

Des sentiers incertains aux chemin d'ailleurs
Poésie en mots vagabonds


L'auteur livre un recueil de poèmes étonnants. Certains plongent dans l'émotion, d'autres s'approprient des points d'actualité dans une alliance peu commune. Ils rendent compte de l'évolution d'un homme, de son adolescence à sa pleine maturité, s'interrogeant sur la vie, la société, l'amour, le deuil... en avançant toujours. Frédéric Jonnet qui a préfacé son ouvrage confie ceci à son propos : "Jean Ciphan compose des vers depuis l'enfance. Aujourd'hui patriarche, il n'a rien perdu de son envie de partager son amour de l'écriture avec sa tribu, avec ses amis, avec tous ceux pour qui la poésie, plus qu'un mode d'expression, est une façon "d'être-là", non pas perdu dans un superbe isolement, mais bien parmi les autres, fût-ce dans le fracas du monde. Puissent ces "autres" découvrir en lui, dans son acception la plus simple mais aussi la plus pure, un semblable ou un frère."

Editeur : Sidney Laurent- janvier 2019


Hermann HESS

C'en est trop
Poèmes 1892-1962


Hermann Hesse n’est pas seulement l’auteur de romans mondialement connus. Il a aussi livré une œuvre poétique majeure que cette publication nous invite à (re)découvrir. Les textes de jeunesse témoignent de sa difficulté à vivre et de sa révolte contre un milieu familial piétiste. Puis viennent la dénonciation des ravages de la Première Guerre mondiale et l’évocation du mal fait aux hommes. En fait, l’existence entière entre dans les poèmes de cet homme : les crises personnelles et le suivi psychothérapique, la peinture et la beauté du monde, l’exil et le rejet du nazisme, les voyages en Inde, l’amour et ses déchirements… En 70 ans d’écriture, le poète s’est mis à nu pour montrer le quotidien d’un homme, ses joies et ses peines, ses révoltes, son désir profond d’un monde meilleur.

Editeur : Bruno Doucey- 17/01/2019

Serge PEY

Le carnaval des poètes

Héritier du surréalisme international, attaché à ses racines sudistes, Serge Pey se réclame de plusieurs traditions – provençale, amérindienne, anarchiste, sans parler du cante jondo ou de l’hérésie cathare – et d’un archaïsme fondamental : celui du chamanisme sans patrie qui est l’axe central de la poésie telle qu’il la pratique et l’entend.
Le Carnaval des poètes vient s’inscrire comme en point d’orgue au terme de quatre décennies d’écriture et de poésie-action. En faisant défiler une cohorte de chars et de masques grotesques ou graves dans un joyeux chaos temporel, le livre renoue avec une veine satirique qui ne s’interdit ni la louange ni la trivialité, perpétuant la tradition du carnaval où les valeurs s’inversent et où la «bassesse» reprend ses droits pour proférer d’autres mystères. Que la poésie puisse se permettre de semblables fêtes – à l’encontre des cérémonies confites qui la guettent – a quelque chose de rassurant. Même si c’est toujours vers une lumière plus secrète que tendent les flammes noires du poème de Pey.

Editeur : Flammarion - 16/01/2019


Philippe MACÉ

Les Murs Obliques
Chroniques et haïkus

Les murs obliques est un récit autobiographique sous forme de chroniques et de haïkus, mêlant vie, anecdotes et poésie. L'ouvrage, qui a nécessité plusieurs années d'écriture, retrace le parcours de vie de l auteur de l'enfance à l'âge adulte. Dans ce récit, le souvenir de la Bretagne est essentiel, paisible au milieu d'une vie semée d'embûches, percutée et accidentée par les événements. Cette vie enchaîne ces différentes étapes difficiles, vers une dernière plus heureuse, celle d'aujourd hui. A la lecture de cet ouvrage, le lecteur sera saisi par l'authenticité du récit et la force des haïkus, harmonieusement unis.

Philippe Macé écrit des haïkus depuis une quinzaine d'années et par ailleurs, participe régulièrement au kukaï de Paris (réunion d'auteurs de haïkus). Haijin reconnu, ses haïkus sont parus dans plusieurs revues ainsi que dans trois ouvrages collectifs des éditions Pippa. En mars 2018 Philippe Macé a obtenu le deuxième prix du 21e Concours de haïku du Mainichi (premier quotidien japonais).

Editeur : Pippa - 15/12/2018


Renée VIVIEN
Cécile LADJALI

Poèmes choisis
1901-1910


Ma Douce, entrons dans le jardin abandonné,
Dans le jardin sauvage, exquis et funéraire
Où l'autrefois se plaît à rôder, solitaire
Et farouche, tel un vieux roi découronné.

Renée Vivien était brillante, amoureuse des femmes, désarmante de candeur et de perversité feinte. Elle était surtout une poétesse admirable en proie à la solitude, hantée par d'impossibles désirs. Celle qu'on surnomma " Sapho 1900 " se voyait comme une nouvelle Anne Boleyn, la reine décapitée. Elle nous laisse des vers d'une beauté et d'une puissance insensées. Dans sa poésie flamboie l'esprit de décadence qui, selon les mots de Verlaine, est " l'art de mourir en beauté " – ce que Renée Vivien a fait tout au long d'une vie trop courte, uniquement dédiée à l'amour et à la littérature.
Pauline Mary Tarn (1877-1919) est la fille d'une Américaine et d'un Britannique fortunés. Cette aisance lui permet de voyager à travers le monde. Elle finit par s'installer à Paris, et adopte Renée Vivien pour nom de plume. Elle s'éteint à 32 ans, après deux ans d'une lente agonie durant laquelle, ne se nourrissant plus, elle sombre dans l'alcool et la drogue.
Editions Points, 22 novembre 2018

Emmanuel GODO

Je n'ai jamais voyagé

Contrairement à ce qu'annonce son titre, ce recueil de poèmes propose au lecteur un long et tumultueux voyage qui n'est rien moins que la traversée d'une vie, celle de l'auteur. Une vie d'homme, avec ses joies et ses peines, ses élans et ses chutes, sa foi profonde et ses doutes, dans un jaillissement continu d'images surprenantes où se mêlent le rare et le banal de toute existence. Le poète n'hésite pas à se mettre à nu, à parler de sa vie intime et de sa foi avec sincérité et délicatesse. À cet égard, sa Supplique pour mourir dans un merci est un morceau exemplaire, c'est aussi un admirable testament et un magistral remerciement à la vie.
Editeur : Gallimard - juin 2018

Cécile COULON

Les Ronces
Prix Apollinaire 2018


Les ronces convoquent le souvenir de mollets griffés, de vêtements déchirés, mais aussi des mûres, qu'on cueille avec ses parents dans la lumière d'une fn de journée d'été, alors que la rentrée scolaire, littéraire, approche.
Entre les caresses et les crocs, Les Ronces de Cécile Coulon nous tendent la main pour nous emmener balader du côté de chez Raymond Carver. Sur ces chemins, elle croise des vendeurs de pantoufles, des chiens longilignes, un inconnu qui offre une portion de frites parce qu'il reconnaît une romancière... La poésie de Cécile Coulon est une poésie de l'enfance, du quotidien, de celles qui rappelle les failles et les lumières de chacun.
Editeur : Le Castor Astral - mai 2018

Killian PROVOST

Excusez-moi de vous déranger

Bonsoir Messieurs-dames,
excusez-moi de vous déranger…
Vous baissez les yeux vers
votre journal, votre téléphone,
vous n’écoutez plus.
À peine quelques mots, vous m’avez cerné,
catalogué :
« Type qui veut tirer du blé »

Killian Provost a grandi en Bretagne et vit à Paris. Écrivain, compositeur et musicien, il écrit de la poésie et explore des genres aussi variés que le roman, la nouvelle et le théâtre. Issu d’un cursus littéraire, historique et musicologique, il s’est spécialisé dans la recherche universitaire sur les œuvres de la Renaissance.

Editeur : Fratasies Editions - mars 2018

Jacqueline Cerquiglini
Christine de Pizan

Cent ballades d'amant et de dame

Christine de Pizan, née en 1364 à Venise et morte en 1430 à Poissy, a connu de son vivant une très grande renommée et a occupé une place majeure dans la vie intellectuelle et les débats d'idées de son temps. Poète certes, elle écrit aussi avec une autorité reconnue dans les domaines politiques, historiques, philosophiques et est généralement considérée comme la première femme ayant vécu de sa plume. Relire et redécouvrir une oeuvre dont Jacques Roubaud considère qu'elle atteint un sommet dans l'art de la ballade. Cette parution est autant un événement littéraire qu'une justice rendue.
Editeur : Gallimard - janvier 2019

Marie-Claire BANCQUART

Terre énergumène et autres poèmes

Voici l'essentiel du parcours poétique de Marie-Claire Bancquart. Angoisse, mort, bonheurs de rien ou bonheurs extrêmes, saisis dans l'immédiat et le proche, sa poésie, sans dieu ni mystique, au plus près du corps et des choses concrètes, ordinaires, s'efforce, dans une langue tendue et sans lyrisme ni idéalisme, de lire le "braille du vivant".
Editeur : Gallimard - janvier 2019

Philippe PAUTHONIER

Viens près de moi t'asseoir

Une fois installé aux côtés du poète, le lecteur se laisse embarquer dans une symphonie de rimes enlevées à travers les paysages aériens qu'offrent nos émotions. Inscrite dans la trajectoire d'une étoile filante, dans l'allure noueuse d'une branche de cerisier ou dans la courbe du sourire d'une fillette, la beauté du monde est encore une fois transcendée par les mots dans ce quatrième recueil d'un auteur plusieurs fois primé.
Après une carrière d'ingénieur, Philippe Pauthonier s'investit depuis sa retraite dans plusieurs associations oeuvrant au profit des Aveugles et Malvoyants. Mordu d'astronomie, il apprécie la communauté scientifique qui sait élargir le débat avec une réflexion globale, liant la science à une approche métaphysique et théologique.
Editeur : Le Panthéon - novembre 2018

Isabelle HÉOMET

Esperluette

Dans ce recueil de vers, de pensées, de fantaisies, il y a les mots que nous utilisons. Ils sont durs, puissants, doux, humbles, consolateurs, aimants suivant le moment. Mais ce sont aussi leurs désirs, leurs idées, leurs images, leurs suggestions qui en font leur force. Écrire est une manière de parler sans interruption. À chacun son mot, à chacun son instant.
Novembre 2018

Leonard COHEN

The Flame
Poèmes, notes et dessins
Le livre testament de Leonard Cohen

Avant sa mort, survenue le 7 novembre 2016 à Los Angeles, Leonard Cohen a passé de longs mois à reparcourir ses carnets, nombreux et étalés sur des décennies, pour opérer une sélection de textes en bonne part inédits (poèmes, chansons, extraits de ses carnets de notes) qui, accompagnés de dessins marqués par l'autodérision, composent le livre qu'il décide de laisser à la postérité, comme un dernier cadeau plein de vie : plein de toute sa vie. On retrouve bien sûr dans ces pages les thèmes de prédilection de celui qui a commencé sa carrière comme poète et romancier, avant de devenir aussi le musicien mondialement célébré qu'on connaît. Il est question d'amour, de passions, de jalousie et de peur de l'abandon, de flamme jamais éteinte, de sexualité, de relations entre les êtres, du temps qui passe et laisse ses traces, de religion aussi, d'aspiration à la sagesse, d'états dépressifs et mélancoliques toujours teintés d'humour.
Editeur : Seuil Editions- octobre 2018

George BOGEY

Haïklowns

C'est au poète japonais Matsuo Bashô (XVIIe siècle) que l'on doit "l'invention" du haïku. Si le haïku est aujourd'hui écrit et lu dans le monde entier c'est sans doute parce que dans le monde entier, on cherche un langage poétique exempt de toute verbigération, une poésie qui laisse au lecteur la liberté de l'interprétation où le silence qui entoure le mot est aussi important que le mot lui-même. Un siècle après Bashô. Karaï Kasamichi dit "Senryù" est venu injecter un peu plus de fantaisie et d'humour dans le haïku à tel point qu'il a donné son nom à une forme d'haïku humoristique. De même que la poésie est "l'art de faire se rencontrer des mots qui ne se connaissent pas" l'humour est l'art d'établir d'improbables liens entre des faits, des événements ou des gens qui, a priori, n'ont rien à faire les uns avec les autres. Poésie humoristique ou humour poétique comme on voudra, "Haïklowns" a pour double ambition de faire sourire le lecteur et de l'émouvoir.
Editeur : Editions de l'Astronome - octobre 2018

Franck VENAILLE

L'enfant rouge

Ensuite je suis parti à la recherche de mon enfance. Tout se termine. Tout recommence. Je suis seul dans l'échelon ultime de la solitude... Nous avons joué notre partition. Seul à s'en faire craquer les doigts. CRAC-CRAC-CRAC. J'ai pris un verre puis un autre. Avec cette discrétion propre à ceux qui, jour après jour, s'installent parmi des Guenilles. Guenilles laissées pour nous par les révolutionnaires virés des basses-fosses de la Bastille. Guenilles à vendre. Guenilles pour ne pas insister sur la solitude. Ce n'est pas rien. Nous avons joué notre partition. Je vous raconterai un jour ce qu'il en advint : vieux - vieux - vieux. En vrac. Il est indispensable d'écrire chaque soir.
Editeur : Mercure de France - octobre 2018

Christian BOBIN

La nuit du coeur

Tout commence à Conques dans cet hôtel donnant sur l’abbatiale du XIe siècle où l’auteur passe une nuit. Il la regarde comme personne et voit ce que, aveuglés par le souci de nous-mêmes et du temps, nous ne voyons pas. Tout ce que ses yeux touchent devient humain – vitraux bien sûr, mais aussi pavés, nuages, verre de vin. C’est la totalité de la vie qui est embrassée à partir d’un seul point de rayonnement. De retour dans sa forêt près du Creusot, le poète recense dans sa solitude toutes les merveilles «rapportées» : des visions, mais également le désir d’un grand et beau livre comme une lettre d’amour. 
C’est ainsi, fragment après fragment, que s’écrit au présent, sous les yeux du lecteur, cette lettre dévorée par la beauté de la création comme une fugue de Jean-Sébastien Bach.
Editeur : Gallimard - octobre 2018

Anne RUAULT

L'arbre à magie
Poésie
s

Peindre la musique des mots et se ressourcer à leur chant. Mélodie ou cacophonie, rythme et rimes s'accordent en liberté pour le plaisir de jouer aux mots et parfois guérir certains maux. A l'endroit comme à l'envers, Anne Ruault prend les mots à revers pour en tisser des filets dans lesquels l'on peut se perdre à loisir dans les méandres d'une écriture échevelée.
Editeur : Les Editions de Tara - octobre 2018

Jean-Pierre SIMÉON

La nuit respire

Publié avec le concours du Centre national du livre et de la Région Auvergne-Rhône- Alpes.

Grâce à cette nouvelle édition de La nuit respire du poète Jean-Pierre Siméon, les lecteurs, jeunes et moins jeunes, vont pouvoir découvrir ou redécouvrir cette poésie simple et profonde, à hauteur d’homme, cette poésie amicale qui invite à réfléchir, à reconnaître et accepter l’autre avec ses différences. Voilà des poèmes qui agissent avec bienveillance ! Pour les accompagner, les images de Yann Bagot éclairent page à page les pas du lecteur et ouvrent la voie à la nuit.
Editions Cheyne,
Collection Poèmes pour grandir, septembre 2018


Lydia PADELLEC

Cicatrice de l'Avant-jour
Poésie


Ce recueil est né du bouleversement provoqué par les événements tragiques de novembre 2015 à Paris.
Editions Al Manar, mai 2018, gravures de Marie Alloy

Michel DEGUY

Elle a ma préférence
Glossaire amoureux de la poétique


Le « elle » du titre, c'est la poésie, à laquelle Deguy a consacré son oeuvre. Ce titre en forme de chansonnette, et ce sous-titre plus modeste que « dictionnaire » pour souligner le caractère personnel de la démarche de l'auteur, qui se tourne vers le lecteur. Et « poétique » (terme substantivé hérité d Aristote) plutôt que « poésie », pour figurer le poète au travail, en train de « faire ».
Le livre se présente comme un petit glossaire. Sous chaque lettre de l'alphabet des articles de quelques lignes à quelques pages. Les entrées peuvent être un nom propre (Aragon, Baudelaire...) ou un nom commun (image, seuil, génie, ...) qui peut être un terme « technique » (métaphore, synthèse...), mais dans le seul but d'ouvrir le champ / chant de la poésie au lecteur, sans souci particulier de technicité. Une forme libre, qui permet d'entrer dans le livre là où on veut, selon l'humeur.
Il s'agit pour l'auteur de montrer, à l'heure de l'omniprésence de l'image, combien les mots de la langue ordinaire, « dans sa prouesse quotidienne », sont aussi ceux de la poésie et d'en éclairer ainsi la lecture.
Editions Belin, Collection L'Extrême contemporain, août 2018

Bruno LEBEL

Par les champs et les bois
Haïkus


« Par un jour de printemps, le cours d’eau qui longe l’extrémité du pré me demanda de revenir au même endroit à la tombée du jour pour écouter le récit de sa mémoire. Cette mémoire semble être intarissable et contenir des souvenances qui viennent de l’amont de la rivière et enseignent depuis toujours le petit monde des batraciens et des poissons. Cette voix de l’eau possédait la mémoire de l’univers et remontait chercher ces connais- sances dans la nuit des temps. C’est ainsi que jaillirent les haïkus contenus dans ce recueil. »
Bruissements de feuilles et pépiements d’oiseaux, jeu de couleurs et de saisons, à travers cet ouvrage l’auteur nous emmène en promenade, entendre le chant des rivières qui murmurent les histoires du monde. Avec toute la justesse propre à sa poésie, Bruno Lebel raconte la nature et les sentiments qui peuvent étreindre à sa contemplation. La mélancolie des frimas, le renouveau du bourgeonnement des fleurs, le bonheur simple d’une matinée ensoleillée… A la lecture de ces haïkus, les contours de la forêt s’esquissent, se dessinent les lignes des cours d’eau qui abreuvent la terre et nos imaginations, et nous prend l’envie soudaine de s’asseoir sur un talus écouter les contes ancestraux. Encore faut-il bien tendre l’oreille… Sculpteur, Premier Grand Prix de Rome, prix Casa Velazquez de Madrid, ancien professeur aux Beaux-Arts de Paris et à l’École Polytechnique, Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, Bruno Lebel a consacré sa vie entière à l’art. Ecrivain reconnu, Par les champs et les bois est son quatrième livre chez Pippa.
Editions Pippa, juillet 2018

Isabeau

Le Ministère des Animaux
Poèmes et chansons


Ils sont maltraités, parqués, pourchassés, torturés, massacrés. Ils sont des produits, des marchandises. Pourtant ils ont faim et froid, ils ont peur, ils s’angoissent et ils souffrent, les animaux. Isabeau écrit pour eux des poèmes qui sont autant de cris et de caresses. De ses textes simples et forts, elle a fait un spectacle : le Ministère des Animaux. Une belle utopie qui donne le pou-voir aux amis de la vie, avec humour et mordant. Isabeau ouvre nos oreilles et nos cœurs et donne sa voix à l’accent grave ou aigu au silence des animaux qui souffrent et meurent pour nous nourrir, nous vêtir ou nous divertir.
Editions Unicité, juillet 2018 Illustrations de Vincent Loiseau

Jacques ROUMAIN

Oeuvres complètes

Jacques Roumain (1907-1944) peut être considéré comme le premier grand écrivain haïtien contemporain. Au cours de sa brève existence, il devient tour à tour journaliste, chroniqueur, homme politique – autant activiste qu’idéologue et théoricien –, poète, nouvelliste, ethnologue, archéologue, diplomate, romancier enfin. Enracinée dans la culture haïtienne qu’il défend avec vigueur, alimentée par les cultures et les littératures de son temps tant européennes que du continent américain, son œuvre a ouvert un nouveau chapitre de la pensée haïtienne : celui de la modernité.
CNRS Editions, juillet 2018

Annalisa Mari Pegrum
Sébastien Gavignet

Beat Attitude
Femmes poètes de la Beat Generation


Dire "Beat Generation", c'est penser Allen Ginsberg, Jack Kerouac, William S. Burroughs. En un mot, une histoire d'hommes écrite par les hommes, pour les hommes. Mais voilà que l'histoire littéraire s'ouvre aujourd'hui à deux battants : qu'on le veuille ou non, il y avait aussi des femmes poètes dans le mouvement beat. Des femmes comme Hettie Jones, Lenore Kandel, Denise Levertov, Anne Waldman, Ruth Weiss… Des femmes qui furent tout à la fois "soeurs, saintes et sibylles". Des femmes qui ont dû arracher leur liberté au diktat des familles, à la domination masculine et aux carcans sociaux. Sexe, drogue, avortements et rock n'roll ? Oui, à condition de bien comprendre que le droit d'être rebelle était un privilège masculin dans les années 1950. Un livre choc.
Editions Bruno Doucet, juin 2018


Gérard MÉNAGE

Longitudes

Les mots sont des vaisseaux vagabonds qui vous emportent au gré des vents vers des destinations ou des gens improbables. Les Îles du salut, en passant par Cherbourg, Hiroshima ou la mer des Caraïbes. Ashley la prostituée qui hante le port, un alcoolique rongé par l'absinthe, un curé dans le doute, un chat, ou une jeune fille aperçue un matin sur la plage... Il faudra bien finir par se faire à l'idée que le voyage continue, surtout si la terre est ronde. Et qu’il y a une multitude de couchers de soleil par jour en d’innombrables endroits du monde.

Né en 1955 à Cherbourg, Gérard Ménage est féru d’histoire, et parle couramment anglais, espagnol et russe. Autodidacte, touche à tout et toujours curieux de tout, il est tombé très jeune dans l’écriture et ne s’en est jamais relevé. Il est l’auteur de nombreux ouvrages.
Mai 2018

Yoko ORINO

Comme la lune au milieu de l'eau

Dans cet ouvrage magnifique, Yoko Orimo nous fait ressentir le coeur insaisissable du Japon, ce lien intime avec la nature qui au travers de la poésie, de l'art du thé ou du Nô, conduit à l'éveil à la résonnance de l'univers et à la beauté de l'éphémère. Elle propose de très belles traductions de nombreux Wakas et Haïkus, constituant une précieuse anthologie de poésie japonaise replacée au sein du rythme des quatre saisons.
Editions Sully, mars 2018

Patrice PERRON

Les soubresauts de la planète

Notre planète n’a jamais semblé autant menacée dans sa nature et dans son existence. L’homme, par ses activités et ses idéologies, la met en péril. Mais il y a des raisons d’espérer : l’homme peut se réveiller et la sauver. C’est ce que l’auteur veut exprimer dans ce recueil qui a reçu le Prix Jean-Claude Touzeil en 2020.

Editions Sauvages
Collection Askell - 2017

101 poèmes et quelques contre le racisme

Ouvrage collectif

A l'initiative des éditions Le Temps des Cerises, de nombreux poètes contemporains en majorité français mais aussi quelques étrangers, ont été sollicités pour composer cette anthologie. Elle présente quelques poèmes aujourd’hui « classiques » sur le sujet et une grande majorité de poèmes nouveaux et inédits.
Editions Le Temps des Cerises, avril 2017

Marie-France OCHSENBEIN

Parlez-moi des vos petits tracas

Des petits tracas, cela n’arrive qu’à moi, c’est ce que tout le monde pense. Eh bien, détrompez-vous et sachez que les autres en sont aussi victimes. Ces petits riens qui envahissent notre quotidien le temps d’un instant et nous poussent à bout jusqu’à nous mettre dans des situations insolites, absurdes, drôles ou ridicules. Pour les dédramatiser et prendre tout cela avec le sourire, un petit conseil : ouvrez ce livre et vous comprendrez qu’ils ne sont au fond pas si terribles que vous l’aviez cru. Vous les verrez alors d’un autre œil et pourrez les affronter avec sérénité et humour.
Attachée à une poésie libre de toute contrainte permettant au poète de révéler cette petite voix intérieure qui gronde pour mettre en lumière certains sujets de société, Marie-France Ochsenbein aime utiliser toutes les formes permettant de s’exprimer et à ce titre sortir de l’ombre certaines techniques poétiques un peu oubliées telles que les acrostiches, les poèmes typographiques ou les calligrammes.
Editions Prem'edit, février 2018

Matthias VINCENOT

J'ai vingt ans

Remarqué par PPDA en 1998 lorsqu'il publie son premier recueil, Matthias Vincenot est aujourd'hui une voix incontournable de la poésie. Vingt ans après, ce nouveau recueil traite des thèmes éternels de la poésie : l'amour, la vie, la mort...
Editions Fortuna, mars 2018
Site de l'auteur : www.matthias-vincenot.fr



Jean-Claude PIROTTE

Ajoie

Dans l'oeuvre multiforme et démesurée de Jean-Claude Pirotte, Poésie/Gallimard a choisi de rassembler trois recueils qui offrent, pour les années 2008-2011, un parcours, une traversée, avec pour double décor le Jura et la mer du Nord. Dans Passage des ombres, on va de l'un à l'autre, plusieurs fois, le paysage semble une toile de fond pour ces ombres passantes, passagères. Station suivante, Cette âme perdue, il n'y a plus qu'un seul lieu, la mer du Nord qui envahit chaque page - une surprenante ode maritime en 88 poèmes, avec poissons, naufrages, noyés, marées, tonnerres sur la mer. Dernière station, Ajoie, "le pays de l'Ajoie" , là aussi le paysage prend possession de chaque poème. La mer est remplacée par les monts du Jura, côté Suisse. Le tryptique composé par ces recueils donne un tableau où les éléments finalement se fondent. Mer du Nord et Jura : le même ciel, la même terre. Une géologie sereine ou plus trouble, qui appelle inéluctablement la tempête, car le vent souffle à chaque page ou presque. Et puis il y a ce qui singularise Pirotte entre tous, ces légères traces d'ironie dans la mélancolie, qui souvent s'inversent en traces de mélancolie dans l'ironie... Selon les moments, cette poésie apparaîtra ludique, entièrement teintée d'humour, d'irrévérence, ou au contraire sombre, chargée de tous les désespoirs ambiants. En fait, c'est une parole qui se donne pour familière, aussi proche, affectueuse et intime que possible, comme si elle était là, toute proche, et murmurait depuis la pièce d'à côté. 
Editions Gallimard, février 2018
Sa vie, son oeuvre sur Wikipédia

Tanella BONI

Là où il fait si clair en moi

Née à Abidjan en 1954, Tanella Boni est une écrivaine francophone, membre de l'Académie mondiale de la poésie. Elle vient de recevoir le Prix "Théophile Gautier" 2018 décerné par l'Académie française.
Editions Bruno Doucey, mars 2017
Plus sur l'auteur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tanella_Boni

Rupi KAUR

Lait et miel
Best-seller du New York Times

Originaire du Penjab, cette jeune poétesse a émigré à Toronto et son premier recueil "Milk and honey" s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires.
Editions Charleston, 2017
Plus sur l'auteur : actualites.ecoledeslettres.fr

Mousse BOULANGER

L'oisellerie

Poétesse nonagénaire suisse, écrivaine, productrice à la radio romande. Véritable petit bijou de poésie, l’Oisellerie évoque vingt-neuf oiseaux différents qui fréquentent son jardin de Mézières.
Genève, Editions Le Miel de l'Ours, 2017
Biographie sur Wikipédia

Brigitte FONTAINE

Chute et ravissement

Immobilisée depuis plusieurs mois en raison d'une blessure à la colonne vertébrale, Brigitte Fontaine écrit. Elle convoque les "dieux" de la poésie, ceux de son panthéon personnel, sur lequel règne Arthur Rimbaud, qu'elle vénère depuis toujours. Elle s'adresse à Arthur dans un poème fleuve, qui reprend l'ordonnan-cement d'une composition musicale : Prélude, Adagio et gloria, Leçon de ténèbres et Fugue. Fontaine en appelle à la suprématie de la poésie sur la grisaille des vies ordinaires, dans un style échevelé, et baroque. Elle prouve, si besoin est, qu'elle est d'abord et avant tout un poète. 
Editions Actes Sud, mai 2017

PEF

Toujours un mot dans ma poche

Si le fleuve coule c’est qu’il ne sait pas encore nager. Le cheval noir fume mais ce n’est pas la pipe. Sur le parvis, un homme est couché en chien de fusil le long de sa chienne de vie. Qui a bu aboiera…
On l’aura compris, Pef aime jouer avec les mots, mettre à jour leurs incongruités, dévoiler leurs sens cachés, les détourner de l’usage journalier qui finit toujours par ternir leurs couleurs. Tout simplement, les mettre en bouche comme des gourmandises… Toujours un mot dans ma poche : avec ce livre tendre, subtil et jubilatoire, le poète ne se comporte pas seulement en prince des mots tordus, il tord le nez aux idées reçues, cherche à quoi rime le monde dans lequel nous vivons, s’arrime aux nuages qui filent dans le ciel et se demande « comment viennent les idées de poème ». Un bonheur que je suis tout simplement heureux de sortir… de ma poche !
Editions Bruno Doucey, mars 2018

Laurent GAUDÉ

De sang et de lumière

Qu’ils donnent la parole aux opprimés réduits au silence ou ravivent le souvenir des peuples engloutis de l’histoire, qu’ils exaltent l’amour d’une mère ou la fraternité nécessaire, qu’ils évoquent les réfugiés en quête d’une impossible terre d’accueil ou les abominables convois de bois d’ébène des siècles passés, ils sont habités d’une ferveur païenne lumineuse, qui voudrait souffler le vent de l’espérance.

Né en 1972, Laurent Gaudé a fait des études de lettres modernes et de théatre. Il publie sa première pièce Onysos le furieux en 1997. Suivront alors des années consacrées à l’écriture théâtrale, avec notamment Pluie de cendres, Combat de possédés, Médée Kali et Les Sacrifiées. Son premier roman, Cris, paraît en 2001. Avec La mort du roi Tsongor, il obtient, en 2002, le Prix Goncourt des Lycéens et le Prix des libraires. En 2004, il est lauréat du Prix Goncourt pour Le Soleil des Scorta, roman traduit dans 34 pays. Laurent Gaudé est également l’auteur d’un recueil de nouvelles Dans la nuit Mozambique.
Toute son oeuvre est publiée aux éditions Actes Sud, novembre 2017
Site de l'auteur : http://www.laurent-gaude.com/

Yor PFEIFFER

Je suis parce que nous sommes

L'histoire de Yor Pfeiffer est celle d'une différence invisible, « cadeau tragique » offert à la naissance. Il se révèle être un enfant surdoué, de ceux que l'on qualifierait aujourd'hui de « haut potentiel intellectuel » ou de « zèbre ». Cette intelligence différente apportera avec elle son lot de richesses et de souffrances, souvent causes ou conséquences d'un besoin farouche d'unité et de lien. Je suis parce que nous sommes est un livre témoignage, l'histoire passionnante d'une trajectoire humaine faite de cimes et d'abîmes. Il aidera le lecteur à mieux comprendre les zèbres et à reconnaître des caractéristiques communes à beaucoup d'entre eux. En seconde partie du livre, les mots "Je suis parce que nous sommes" résonneront sous la plume d'auteurs de tous horizons, qui nous emmèneront dans un voyage sensible et émouvant, au coeur des liens qui nous unissent. 
Site de l'auteur : https://www.yor.mu/

Sélène WOLFGANG

Ballades d'une nuit musicienne

Sélène Wolfgang est née en 1978 en Belgique. Dans les écrits de cette poétesse belge, l’ombre s’entremêle avec la lumière. Ballades d’une nuit musicienne est un recueil de poèmes dont le thème majeur est l’amour. Transportée par les notes passionnées du désir, l’auteure exprime ses plus profonds émois et nous livre, dans cet ouvrage, sa plus belle prose.
Edilivre, décembre 2017

François Cheng

Enfin le Royaume
Quatrains

Forme brève, mais moins abrupte que le haïku, le quatrain ne s'en tient pas au lapidaire, il sait donner du rythme à la pensée, à l'émotion, à la surprise, il sait initier un questionnement, amorcer une méditation, esquisser un chant. A la suite des poètes chinois des origines, mais aussi d'Omar Khayyam et d'Emily Dickinson, François Cheng atteste ici du pouvoir singulier de ce mode d'expression resserré, pourtant si peu enclos, si ouvert aux résonances, aux errances fertiles, voire à une manière salutaire d'envoûtement simple.
Editions Gallimard, février 2018
Biographie sur Wikipédia

Serge PEY

Mathématique générale de l'infini

Comme tous les poètes décisifs, Serge Pey ne ressemble à personne. Il a inventé sa voix verticale, cet aplomb du verbe qui ne tombe pas de haut, mais passe d’horizon en horizon, et au delà. Il a inventé son rythme, cette pulsation qui jette le sang des talons à la tête. Il a inventé sa parole qui est, sans distance aucune, une action, qui est un souffle, une énergie, un feu incarné. Car avec lui, la poésie tape du pied, devient vertige, envoûtement et libération de chaque fibre du corps. 
Accroché à ses bâtons d’écriture comme à des mâts naufragés, Serge Pey tangue et danse, flambe et profère. Il est le troubadour voué à la marche ascendante, le chaman des révélations violentes, celui qui énonce et relie l’ensemble des destins foudroyés, des murmures étouffés, des secrets bannis. Sa scansion accueille toutes les migrations du sens, toutes les métamorphoses du chant. Il est l’homme que le cri des origines et la rumeur des âges engagent au présent. Il entend et répercute ce qui d’ordinaire se tait : de l’exaltation massacrée au lancinant retour des suicidés de la société, de la jubilation d’être à l’irradiante tendresse des dépossédés. 
À la lecture de ses poèmes, on perçoit combien Serge Pey empoigne le monde, combien son univers mental et sonore requiert une bouche en transe, des expirations inspirées, des rondes rauques ou extatiques. Dans son sillage, les échos, les tempos sans fin, les éclats, sont ceux d’un semeur de syllabes qui serait également un oracle de grand vent. 
Mathématique générale de l'infini est un ensemble de poèmes inédits.
Editions Gallimard, mars 2018
Page de l'auteur chez Gallimard

Martine MARTIN COSQUEZ

Je dis ça mais je ne dis rien
Thriller


Troulaville est un joli village paisible et animé jusqu’au jour où, en pleine campagne préélectorale pour les Municipales, un corbeau vient en troubler l’apparente sérénité en se permettant quelques facéties et en envoyant aux habitants les plus connus des lettres anonymes sur le thème des sept péchés capitaux et autres inconduites qui animeront les réseaux sociaux, un blog local, radiotrottoir et radio bistrot. Certains secrets inavoués se révèlent à tous et les masques tombent.

Qui est ce mystérieux corbeau trublion ? Quelles sont ses motivations ? La vérité est surprenante.

Après 60 ans passés en Ile-de- France à Paris et en région parisienne, l'auteure a pris sa retraite en Vendée aux Sables d’Olonne après une vie professionnelle dans les Ressources humaines en entreprises et cabinet conseil. Elle écrit des poèmes depuis son enfance, et aussi des nouvelles. Aimant aussi la photographie, elle a créé un blog local, la Gazette des Olonnes, où elle publie ses photos des Sables d’Olonne et de ses environs.
Editeur : Anovi - 11/03/2020

Revue de poésie

Libelle

Depuis 1991

Association Loi 1901
Bernard Rivet et Michel Prades, fondateurs

La revue LIBELLE publie des inédits de poésie contemporaine en restant ouverte au plus grand nombre de poètes, peu ou pas connus, et aux maximums de styles. Elle est le reflet des goûts les plus divers et affiche des aspirations profondes. Un bulletin anthologique paraît chaque année, proposant un éclectisme poétique de bon aloi. Libelle est un rêve porté à bout de bras par une équipe bien motivée.

Responsable : Michel PRADES
14 rue du Retrait
75020 PARIS
Site Web : http://www.libelle-mp.fr/


Toujours d'actualité

Dehors, recueil sans abri

107 auteurs

Anthologie établie par Christophe Bregaint et Eléonore Jame

Ce recueil est un livre sur et pour la rue.
Dans un même élan, nous avons voulu apporter une aide matérielle à l’association ActionFroid – les bénéfices de la vente du recueil lui sont reversés – et proposer une chambre d’écho, un panorama sensible de ce territoire oublié, offrir un espace, une maison de papier en somme, à l’homme déchu, au clochard – celui qui porte à la connaissance de tous que dans tout homme il y a quelque chose qui cloche.
Editions Janus, mai 2016


Françoise CHANDERNAGOR

Quand les femmes parlent d'amour

Dans cette anthologie très personnelle, les textes émanant de femmes poètes francophones de tous horizons sont accompagnés de récits détaillés de leurs vies, souvent riches en péripéties. De ces regards de femmes sur l'amour émerge peu à peu, au sein d'un patrimoine poétique jusqu'ici essentiellement masculin, un chant singulier.
De la très sensuelle Béatriz de Die à la romantique Marceline Desbordes-Valmore, de la sulfureuse Renée Vivien à la pieuse Marie Noël, des "troubadouresses" aux "garçonnes" et des plumes québécoises aux plumes libanaises, ce choix offre au lecteur la chance de découvrir de grandes poétesses restées injustement ignorées. On constate en effet, une fois de plus, que dans ses jugements le "milieu littéraire" fut et demeure résolument misogyne...
Editeur Le Cherche Midi, oct 2016

Pascal FOUQUET

Poésie des arcanes du tarot divinatoire

Troisième recueil de l'auteur qui contient vingt-deux poèmes consacrés à l'aspect ésotérique des vingt-deux cartes (arcanes) majeures du tarot divinatoire dit "de Marseille". Malgré tout, leur message reste accessible aux non-initiés et peut même leur servir de guide pour mieux appréhender cet univers particulier. Ce recueil est illustré par des reproductions de tableaux originaux peints par l'artiste Ben J. Gross dont l'atelier est installé à Rivesaltes.
TheBookEdition.com, 2015

Christian BOBIN

Le plâtrier siffleur

« Les contemplatifs, quels qu’ils soient, peuvent être des poètes connus comme tels, mais ça peut être aussi un plâtrier en train de siffler comme un merle dans une pièce vide, ou une jeune femme qui pense à autre chose tout en repassant du linge. » Ce texte est issu d’une conversation dans la forêt. Il a pour auteur les sapins austères et les fougères lumineuses. Il y est question, mieux que dans un salon, de nos manières de vivre, c’est-à-dire de perdre. Le nom merveilleux de cette perte est la poésie – ou si l’on veut : l’humain.
Christian Bobin, écrivain et poète, né au Creusot, est l’auteur, depuis quarante ans, de plus de cinquante livres qui ont séduit un large public.
Editions Poesis, février 2018
Biographie sur Wikipédia

Max de BECKER

Eau comme trois lettres

Ancrés aux amarres d’une année 2010 en plein renouveau, ces poèmes vous apprivoiseront par l’appel du grand large. Des voyages apaisants aux relations amoureuses voilées de mystère, des vagues à lames en passant par l’artiste enfant et ses envies folles de liberté, l’auteur prend petit à petit son envol, tout en rêvant d’un atterrissage solitaire en haute mer.
edilivre.com, 2016
Site de l'auteur : http://www.lapoesiedemax.be/

Jac KALLOS

Au fil de la vie

Après de longues années passées dans l'Enseignement, la poésie, la photographie et le journalisme animent son existence. Ce recueil de plus de vingt poèmes reprend les textes en vers et en prose d'un spectacle poétique donné depuis deux ans et qui ... n'est pas une autobiographie, tout juste l'histoire d'une vie, tantôt imaginaire, tantôt vécue, parfois jouée, parfois subie...
Ne cherchez pas la clef...

Editions de l'Aigrette, 2016
Sa page dans le Monde de Poetika
Site de l'auteur http://www.jackallos.com/index.html

Nathalie CHASSIN

La peur de Toufik

Un conte écrit de façon traditionnelle et qui s'inspire de la Kabylie. Les illustrations sont de Michelle Josien et Nathalie Chassin.
"Qui n'a jamais eu peur de se retrouver seul dans la nuit ? Qui se cache derrière les ombres et les bruits ? Pour vaincre la peur du noir, Toufik et les fées ont leurs petites astuces... ". A l'intérieur, la chanson des fées lucioles.
Premier conte de Nathalie Chassin qui a déjà publié plusieurs recueils de poésie.
Elle est depuis peu écrivain-biographe sous le nom de Nathalie Réal.
Collection Jeunesse, 2016
Site de l'auteur : http://www.nathalie-real.fr/