Tous les poèmes
Thème : Mort


Au bout de ma douleur
Louise GLÜCK

y


Au bout de ma douleur
se trouvait une porte.

Écoute-moi attentivement : ce que tu appelles la mort
je m’en souviens.

Au-dessus de moi, des sons, le bruissement des branches de pin.
Ensuite, plus rien. La lumière pâle
du soleil vacilla sur l’espace aride.

Il est terrible de survivre
en tant que conscience
ensevelie dans la terre obscure.

Et puis ce fut tout : ce que tu crains, être
une âme, et incapable
de parler prenant brutalement fin, la terre âpre
se courbant quelque peu. Et ce que je crus être
des oiseaux se lançant dans de petits arbustes.

Toi qui ne te souviens pas
du passage depuis l’autre monde
je te le dis, je pouvais parler à nouveau : tout ce qui
revient de l’oubli revient 
pour trouver une voix :

du centre de ma vie surgit
une grande fontaine, des ombres
d’un bleu foncé sur l’azur de la mer.

 

© Louise GLÜCK
Extrait du recueil L'iris sauvage, traduction de Oriane CELCE

 

Louise Glück

Louise Glück
(1943)

Poétesse américaine, Louise Glück a été primée à plusieurs reprises, et a été désignée lauréate du Prix Nobel de littérature en 2020, « pour sa voix poétique caractéristique, qui avec sa beauté austère rend l’existence individuelle universelle ».
→ Sa biographie sur Wikipédia

Votre poème ici
Envie de rejoindre l'anthologie virtuelle permanente ? N'hésitez pas à m'envoyer vos textes. Vous pouvez joindre également une courte biographie. Voir les détails ici.
Courriel : poetika17(arobase)gmail.com