VIRELANGUES

Par Julos Beaucarne
Un vieux chasseur sobre plein de santé, mais atteint de cécité, chaussé de souliers souillés, sans cigare, fut dans la nécessité de chasser seul, sur ces champs sis en Sicile, un sinistre chat sauvage. Il siffla ses chiens, Châtain, Satin, Chauvin et suivit son chemin.
Sur son passage, six chastes chérubins siciliens, sans soucis, sans chaussures, chuchotèrent ceci :
Salut, Sire chasseur, citoyen sage et plein d'âge, aux yeux chassieux, au sang chaud, sois chanceux !

 

Par Gaston Lagaffe (Franquin)
Chez les papous,
y'a des papous papa
y'a des papous pas papa
y'a des papous papa à poux
y'a des papous papa pas à poux
y'a des papous pas papa à poux
y'a des papous pas papa pas à poux

chez les poux,

y'a des poux papa
y'a des poux pas papa

donc chez les papous,

y'a des papous papa à poux papa
y'a des papous papa à poux pas papa
y'a des papous papa pas à poux papa
y'a des papous papa pas à poux pas papa
y'a des papous pas papa à poux papa
y'a des papous pas papa à poux pas papa
y'a des papous pas papa pas à poux papa
y'a des papous pas papa pas à poux pas papa

Chez les papous qu'ils soient pas papa ou pas, certains sont des époux et d'autres pas...

Donc chez les papous,

y'a les papous époux papa
y'a les papous époux pas papa
y'a les papous pas époux papa
y'a les papous pas époux pas papa

et les poux alors...

y'a les papous époux papa à poux papa
y'a les papous époux papa à poux pas papas
y'a les papous époux papa pas à poux papa
y'a les papous époux papa pas à poux pas papa
y'a les papous époux pas papa à poux papa
y'a les papous époux pas papa à poux pas papas
y'a les papous époux pas papa pas à poux papa
y'a les papous époux pas papa pas à poux pas papas

 


Un pâtissier qui pâtissait chez un tapissier qui tapissait, demanda un jour au tapissier qui tapissait : vaut-il mieux pâtisser chez un tapissier qui tapisse ou tapisser chez un pâtissier qui pâtisse ?

 


Ah pourquoi Pépita, sans répit m'épies tu ?
Dans un pré Pépita, pourquoi te tapies tu ?
Tu m'épie sans pitié, c'est piteux de m'épier...
De m'épier Pépita, pourrais tu te passer ?



Père Pierre a six prés. 
Le pré le plus près de chez lui, et le plus précieux de ceux de ce lieu, est le plus petit pré du pays. 
Pourtant, les deux prés à côté de celui le plus près sont de loin les prés les plus prisés, parce qu'un champ ou un sentier où un chant ou un air chanté répercute, et où Père Pierre récouterait de près un ré enchanté chanté loin coûterait cher un coup très cher. 
Les gens d'ici disent illico, « quel écho! », et qu'il est cool, l'écho du chant du champ. 

La propre haie du pauvre pré situé après les prés prisés est une haie faite en effet de six cyprès. Père Pierre hait la haie de six cyprès; là est l'issue ici. 
Si la scie si près de Père Pierre va de pair avec l'envie de scier ses six cyprès, alors ce Père hors pair perd un repère sans pair parce qu'il est possible que scier ces six cyprès si près des prés où on récouterait des coups très redoutés tels le son d'une scie qui scie son cyprès s'il assaille ce taillis vaille un vide très vite dans les cyprès précis si près de ces prés-ci.

 


Bonjour madame Sans Souci, combien sont ces six cent six saucissons-ci ? 
Ces six cent six saucissons-ci sont six sous. 
Six sous, ces six cent six saucissons-ci ! Si ces six cent six saucissons-ci sont six sous, ces six cent six saucissons-ci sont trop chers.

 


Tonton Toto, ton thé t'a t-il ôté ta toux ?
Tout étant à tenter, Toto, pour que tout aille,
ta tante et ton tonton t'ont oté tour à tour, ta toque et ton tutu, atout de ta beauté...
tant tentant son ton teint et ta tête et ta taille !

Trois gros rats gris dans trois gros trous creux ronds rongent trois gros croûtons ronds et trois très gros grains d'orge.

 

Tu t'entêtes à tout tenter, tu t'uses et tu te tues à tant t'entêter. - Tas tout un tas de tics et tu t'éteins ;
tu t'attaques à ton teint en t'entêtant Totor, t'as tort, tu te tues et t'as tort.

 

Par Sim
C'est l'évadé du Nevada qui dévalait dans la vallée, dans la vallée du Nevada, qu'il dévalait pour s'évader, sur un vilain vélo volé, qu'il a volé dans une villa, et le valet qui fut volé vit l'évadé du Nevada qui dévalait dans la vallée, dans la vallée du Nevada, qu'il dévalait pour s'évader sur un vilain vélo volé.

 

Pour s'amuser encore !

 

Un virelangue (ou casse-langue ou fourchelangue) est une locution (ou une phrase ou un petit groupe de phrases) à caractère ludique, caractérisée par sa difficulté de prononciation ou de compréhension orale, voire les deux à la fois. On parle aussi de trompe-oreilles lorsqu’une phrase est difficile à comprendre et donne l’impression d’être en langue étrangère.

Les virelangues peuvent servir d’exercices de prononciation dans l’apprentissage du français langue étrangère, sachant par exemple qu’une phrase contenant beaucoup de j ou mêlant des l et des r sera particulièrement difficile à articuler pour des personnes d’origine asiatique. Ils sont utilisés également comme exercices de diction par les personnes ayant à parler à voix haute en public (présentateurs, comédiens…). Certains virelangues sont construits pour amener une personne à dire une obscénité lorsqu’ils sont prononcés plusieurs fois de suite.

Le mot virelangue est un néologisme et un calque du mot anglais tongue-twister (« qui fait tordre la langue »). Mais il désigne un type de jeu de mots lui-même très ancien.

 

D'autres exemples