Ecrire des vers à vingt ans, c'est avoir vingt ans.
En écrire à quarante, c'est être poète.
Francis Carco 

Eclosion
de SEDNA


Le ciel s’effeuille, la mine défaite.

Dans la lumière, des mots inconnus

Traversent les giboulées d’une traite

En s’approchant de ton cœur revenu.

Telle une fleur sans nom, entre les pierres,

Mon texte grandit, insoumis au vent.

Il s’égare à la vitesse du lierre

Qui envahit des murs, chaque fragment.

Avec ma plume faite d’herbes folles,

J’enlace la rime pour courtiser

Ton âme, où j’aperçois les fumerolles

Du jour, lapant le temps dans l’encrier.

La nuit repart dans les fossés sauvages.

Seule avec l’aube éveillant le désert,

Mon poème sur le sable encourage

Les syllabes à offrir un concert.

Et, hors du cahier, une caravane

De lettres accoste près de tes doigts.

Je vois déjà le seuil de ta cabane.

Veux-tu ouvrir pour devenir mon roi.

Ici, les heures éclosent sans larmes

Offrant aux pluies, chacun de leurs bourgeons.

A la lisière, j’entends le vacarme

Du printemps en route sur l’horizon.

 


SEDNA
Résidant en Charente-Maritime, Sedna a toujours eu la passion des mots. Elle aime les rimes et travaille principalement avec le Traité de Sorgel en poésie classique. Elle aime la mer, le ciel qui sont ses sources d'inspiration permanente. La sauvegarde de notre planète est l'une de ses préoccupations.
Autres textes
Renouveau
Le temps des cerises
Ecoute l'aube
Marée haute
Planète en danger
Air marin
La poudre d'escampette
Son site :
→ http://www.cassiopee17.fr/


Autour du printemps

Tandis qu'à leurs oeuvres perverses
Les hommes courent haletants
Mars qui rit malgré les averses
Prépare en secret le printemps.

Théophile Gautier



Il y a des pluies de printemps délicieuses où le ciel a l'air de pleurer de joie.
Paul-Jean Toulet



Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver, racontés, le matin, à la table des anges.
Khalil Gibran