UN Poète, une vie

 

Lucie Delarue-Mardrus, née à Honfleur le 3 novembre 1874 et morte le 26 avril 1945 à Château-Gontier, poétesse, romancière, sculptrice et dessinatrice, journaliste et historienne française.


Ses parents ayant refusé la main au capitaine Philippe Pétain, elle épouse l’orientaliste Joseph-Charles Mardrus. Elle a des relations saphiques qui lasse son mari, dont elle divorce vers 1915. Il l'appelle "Princesse Amande". Lucie Delarue-Mardrus est liée à Natalie Barney, Romaine Brooks et Germaine de Castro.

Elle considère ses productions en prose comme alimentaires, seule sa poésie a de la valeur à ses yeux. Des Années folles aux Trente Glorieuses (soit jusqu'en 1974), presque tous les petits écoliers français auront appris au moins une poésie d'elle. Elle a d'ailleurs en plus donné quelques romans relevant de la littérature de jeunesse. Elle n'est plus aujourd'hui dans les mémoires que dans les milieux qui s'intéressent à la dimension saphique de son oeuvre.
Les écrits de cette auteur prolifique, qui a laissé plus de soixante-dix romans, poèmes ("Ferveur", 1902 ; "Horizons", 1904 ; la Figure de proue, 1908), récits ("le Roman de six petites filles", 1909 ; "l’Ex-voto", 1921), biographies, Mémoires (1938), contes, nouvelles, récits de voyage, pièces en vers ("Thoborge, reine de mer", 1905) et pièces de théâtre ("Sapho désespérée", 1906), qui révèlent une peintre de la vie intime et de la nature. Ses écrits expriment son désir d’évasion et son amour de sa Normandie natale. Son Ex-Voto est une description pleine de sensibilité du milieu et de la vie des pêcheurs honfleurais au début du XXe siècle. Elle est également l’auteur de chroniques hebdomadaires, critiques littéraires ou musicales, conférences aux Annales parues dans la presse. Lucie Delarue-Mardrus a collaboré à de nombreuses revues.

Dans les dernières années de sa vie, elle a présenté au Salon de la Société Nationale des sculptures dont Danseurs nus (figurine) Dame Patricia, son nègre et son galant (figurine) ou Deux danseuses et un indifférent.
Elle passera les trois dernières années de sa vie à Château-Gontier où elle s’était retirée en 1942.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lucie_Delarue-Mardrus

Association des Amis de Lucie Delarue-Mardrus : https://www.amisldm.org/